NOUVELLES
22/01/2013 05:34 EST | Actualisé 24/03/2013 05:12 EDT

Trois suspects sont arrêtés en lien avec le vol majeur de tableaux à Rotterdam

LA HAYE, Pays-Bas - Les autorités roumaines ont arrêté trois suspects relativement au vol l'année dernière de tableaux d'une valeur de plusieurs millions de dollars dans une galerie des Pays-Bas, a indiqué la police, mardi.

Mais les tableaux, notamment des oeuvres de Picasso, Matisse et Monet, n'ont pas été retrouvés.

Cette annonce semble représenter la première percée de l'enquête depuis que les voleurs ont ouvert une porte d'urgence et dérobé les sept toiles, le 16 octobre, dans un méfait tard le soir à la galerie Kunsthal à Rotterdam.

Il s'agissait du vol d'oeuvres artistiques le plus imposant en plus de dix ans aux Pays-Bas.

La police a indiqué que les suspects ont été arrêtés dans le cadre d'une enquête en cours des autorités roumaines, et non à la requête des autorités des Pays-Bas.

Chris Marinello, à la tête du site Art Loss Register, qui recense les oeuvres volées, a estimé que les tableaux vaudraient «des centaines de millions d'euros» s'ils étaient vendus aux enchères et que les voleurs savaient ce qu'ils faisaient.

Les tableaux faisaient partie de la collection privée de la Fondation Triton (Triton Foundation) du milliardaire Willem Cordia, un investisseur et homme d'affaires décédé en 2011.