NOUVELLES
22/01/2013 04:45 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

Tour Down Under - Greipel sans discussion dans le premier sprint

L'Allemand André Greipel (Lotto-Belisol) s'est imposé sans discussion dans le sprint pour la première étape du Tour Down Under 2013, mardi en Australie, avec une longueur d'avance sur le Français Arnaud Demare et le local Mark Renshaw.

Greipel, déjà deux fois vainqueur du Tour Down Under, a lancé le sprint aux 300 mètres pour égaler le record des victoires d'étape dans l'épreuve: 12, comme l'Australien Robbie McEwen.

Déjà vainqueur au sprint du critérium d'ouverture, dimanche, grâce à un gros travail de son équipe, Greipel a encore été servi sur un plateau: les Lotto Belisol l'ont mis sur orbite en s'assurant le contrôle du dernier kilomètre des 135 qui conduisaient de Prospect à Adelaïde.

"J'ai regardé derrière et j'ai vu que les collègues avaient réellement emmené très vite et que le peloton était étiré. Je me suis dit que le sprint n'allait pas tarder à démarrer, et alors je l'ai lancé", a-t-il expliqué.

L'étape avait été marquée jusqu'alors par l'échappée solitaire du jeune Australien Jordan Kerby (UniSA), 20 ans, qui a eu jusqu'à 7 minutes d'avance pour ses débuts dans l'épreuve, avant d'être rattrapé à 36 km de l'arrivée par le Français Jérôme Pineau (Omega-Pharma), puis par le peloton à 15 km de la ligne.

L'Espagnol Jose Rojas Gil a bien tenté de se détacher dans la dernière côte, à 8 km de l'arrivée, mais les Lotto Belisol l'ont rapidement contré, aidés par les Sky qui emmenaient leur sprinter norvégien Edvald Boasson Hagen.

Demare a terminé très fort, mais reconnaissait qu'il n'aurait pas rattrapé Greipel: "j'aurais dû démarrer plus tôt, mais même si je l'avais fait j'aurais quand même fini dans sa roue".

Andy Schleck, vainqueur du Tour de France 2010 et passé à côté de sa saison 2012, a terminé 105e, à 1 min 19 sec de Greipel, mais s'est rassuré sur sa condition pour son retour après six mois d'absence.

"Je suis content, ça va, même si le résultat n'est pas très bon, a-t-il déclaré. Physiquement, c'est satisfaisant, c'est juste que je ne me sens pas tout à fait rassuré dans le peloton, mais c'est normal après si longtemps".

La 2e étape emmènera mercredi le peloton de Mt Barker à Rostrevor (116,5 km).

acd/bp/gv/jr