NOUVELLES
22/01/2013 11:18 EST | Actualisé 24/03/2013 05:12 EDT

Syrie: le Premier ministre appelle les opposants de l'extérieur au dialogue

Le Premier ministre syrien Waël al-Halqi a lancé mardi un appel au dialogue à tous les opposants syriens et même les hommes armés, "afin d'édifier une nouvelle Syrie démocratique".

"Nous sommes ouverts à toutes les forces politiques, y compris l'opposition nationale à l'intérieur et à l'extérieur de la Syrie et même les hommes armés qui ont été bernés à condition qu'ils déposent leurs armes", a déclaré M. Halqi dans des déclarations diffusées par l'agence officielle Sana.

"Ils pourront rentrer dans le pays pour que nous engagions un dialogue et participions ensemble à l'édification d'une nouvelle Syrie, démocratique et multiple", a poursuivi le dirigeant syrien.

Le Premier ministre a ajouté que son gouvernement oeuvrait "avec sérieux pour faire exécuter le plan de sortie de crise (proposé par le chef de l'Etat Bachar al-Assad) en tenant des réunions permanentes".

Dans un discours récent, M. Assad a proposé un plan de sortie de crise, appelant à un "dialogue national" pour sortir de plus de 20 mois de conflit. Il a affirmé ne pas avoir trouvé jusqu'à présent de "partenaire" au dialogue, refusant de négocier avec "des gangs qui prennent leurs ordres de l'étranger".

L'opposition veut en préalable à toute négociation le départ de M. Assad.

La révolte populaire contre le régime Assad, déclenchée en mars 2011, s'est militarisée au fil des mois sous le coup de la répression du régime. Plus de 60.000 personnes ont été tuées, selon l'ONU.

rim-rm/sk/feb