NOUVELLES
22/01/2013 09:14 EST | Actualisé 24/03/2013 05:12 EDT

Stephens piège Williams

La puissante Serena Williams est tombée devant la fougue de la jeunesse.

L'Américaine Sloane Stephens, classée 29e, a poursuivi son improbable parcours aux Internationaux d'Australie en défaisant son aînée 3-6, 7-5 et 6-4, mercredi, à Melbourne. C'est la première fois de sa carrière que Williams s'incline devant une compatriote plus jeune qu'elle. 

Stephens, 19 ans, accède ainsi au carré d'as de ce tournoi du grand chelem. Williams (no 3), diminuée par des spasmes au dos qui ont nécessité l'intervention d'un soigneur en deuxième manche, sera ainsi privée d'une troisième victoire de suite dans un tournoi majeur. 

Que Serena ait parue diminuée n'enlève rien au formidable exploit de Stephens, qui a déboulonné son idole dont les affiches ornaient sa chambre.

« Je ne sais pas, oh mon Dieu. C'est complètement fou, je pense que je vais coller une affiche de moi-même sur mes murs!», a réagi la jeune championne qui disputait le premier quart de finale en grand chelem de sa carrière.

Représentante la plus brillante de la nouvelle génération, Stephens va entrer dans le top 20, lundi prochain, quel que soit son résultat en demi-finales face à la no 1 mondiale, la Bélarussienne Victoria Azarenka.

Azarenka en deux temps

De son côté, Azarenka a mis du temps à trouver les failles de Svetlana Kuznetsova. Mais une fois la première manche en poche, elle s'est rapidement qualifiée pour les demi-finales.

Azarenka, favorite du tournoi, a mis 77 minutes pour remporter la manche initiale au compte de 7-5. La seconde s'est réglée 6-1 en 29 minutes.

Azarenka s'est activée sur le tard. Elle a laissé son adversaire prendre une avance de 4-1 à la première manche avant de revenir avec force pour conclure la manche en remportant 12 des 14 derniers points. 

« Elle a très bien joué, je sais de quoi elle est capable, a déclaré Azarenka. Au début j'avais besoin de m'ajuster, car elle a un jeu différent des autres joueuses. Je suis contente d'avoir pu renverser la situation et d'avoir réussi à jouer mon meilleur tennis quand j'en avais besoin. »