NOUVELLES
22/01/2013 05:17 EST | Actualisé 24/03/2013 05:12 EDT

Les Japonais enlevés et/ou tués dans des attentats depuis 2001

Une bonne quarantaine de Japonais sont morts dans des attentats depuis 2001. Voici un récapitulatif des principaux dont ont été victimes des Nippons ces dernières années.

- 11 septembre 2001: 24 Japonais sont déclarés morts dans les attentats du World Trade Center à New York perpétrés par le réseau Al-Qaïda.

- Octobre 2002: un couple de Japonais décède dans les attentats qui frappent l'île de Bali, des actes attribués à la Jemaah Islamiah, allié régional du réseau Al-Qaïda.

- Novembre 2003: deux diplomates japonais sont tués alors qu'ils se rendaient à une conférence sur la reconstruction de l'Irak à Tikrit.

- Avril 2004: deux bénévoles et un journaliste japonais sont brièvement enlevés en Irak puis libérés.

- Mai 2004: deux journalistes indépendants japonais (Shinsuke Hashida et son neveu Kotaro Ogawa) sont tués lors d'une attaque à Mahmoudiya, près de Bagdad.

- Octobre 2004: un jeune baroudeur japonais, Shosei Koda, est enlevé en Irak. Son corps est découvert quelques jours plus tard près de Tikrit.

- Mai 2005: un Japonais, Akihiko Saito, est enlevé en Irak. Il est tué dans les jours suivants par ses ravisseurs, le groupe Ansar Al-Sunna, lié à Al-Qaïda.

- Octobre 2005: un Japonais meurt dans une nouvelle série d'attentats de la Jemaah Islamiah sur l'île de Bali.

- Octobre 2007: un étudiant japonais, Satoshi Nakamura, est pris en otage par des bandits armés en Iran. Il est libéré peu après.

- Août 2008: un travailleur humanitaire japonais, Kazuya Ito, est enlevé dans l'est de l'Afghanistan par des talibans. Son corps est retrouvé le lendemain criblé de balles.

- Novembre 2008: un Japonais, Hisashi Tsuda, meurt dans une série d'attaques islamistes à Bombay (Inde).

- Novembre 2009: un Japonais, Takeo Mashimo, est pris en otage au Yemen par une des tribus coutumières de ce genre d'actions. Il est libéré quelques jours plus tard.

- Avril 2010: le journaliste japonais Kosuke Tsuneoka est enlevé en Afghanistan par les talibans, puis libéré en octobre.

- Janvier 2013: au moins 7 Japonais sont tués lors d'une violente prise d'otages sur un site gazier en Algérie. Trois étaient toujours portés disparus trois jours après la fin de l'assaut de l'armée.

kap/jlh/ggy