NOUVELLES
22/01/2013 11:08 EST | Actualisé 24/03/2013 05:12 EDT

Le transporteur aérien Delta a été frappé de plein fouet par Sandy au T4

MINNEAPOLIS - Le transporteur aérien Delta Air Lines a indiqué mardi que son bénéfice du quatrième trimestre a été presque complètement anéanti par la tempête Sandy et par des éléments non récurrents.

Delta est le deuxième transporteur aérien en importance de la planète. Sandy a forcé l'annulation de quelque 200 000 vols mais l'impact sur Delta a été particulièrement prononcé puisque la tempête l'a aussi obligé à ralentir les activités de sa nouvelle raffinerie, près de Philadelphie.

Sandy a retardé le redémarrage de la raffinerie, qui a perdu 63 millions $ US pendant le trimestre et ajouté 7 cents US au montant déboursé par Delta pour chaque gallon de kérosène.

Delta a précisé que Sandy a retranché 100 millions $ US à son bénéfice trimestriel. Le transporteur a aussi inscrit des éléments non récurrents d'une valeur de 231 millions $ US, ne laissant qu'un profit de 7 millions $ US ou 1 cent US par action. L'an dernier, Delta avait affiché un bénéfice de 425 millions $ US ou 51 cents US par action.

Sans ces éléments non récurrents, Delta aurait engrangé un bénéfice de 238 millions $ US ou 28 cents US par action. Ses revenus se sont améliorés de 2 pour cent à 8,6 milliards $ US. Ces chiffres sont légèrement supérieurs à ceux prédits par FactSet.

Pour l'exercice, Delta affiche un profit en hausse de 18 pour cent à 1 milliard $ US, ou 1,19 $ US par action, contre 854 millions $ US ou 1,01 $ par action l'an dernier. Ses revenus ont augmenté de 4 pour cent à 36,67 milliards $ US.