NOUVELLES
22/01/2013 11:59 EST | Actualisé 24/03/2013 05:12 EDT

L'appel de l'ex-leader étudiant Gabriel Nadeau-Dubois est reporté à Québec

QUÉBEC - Au palais de justice de Québec, l'appel de Gabriel Nadeau-Dubois ne sera pas entendu sur le fond avant l'été, ou au début de l'automne prochain.

Les avocats étaient de retour en cour, mardi matin, pour s'entendre sur les délais afin de produire leurs mémoires, en vue de l'audition de la cause en Cour d'appel.

L'ex-porte-parole de la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale (CLASSE) a été reconnu coupable en novembre d'outrage au tribunal, pour avoir incité à défier les injonctions des tribunaux, lors d'un discours pendant le conflit étudiant.

Il a été condamné à 120 heures de travaux communautaires, mais son avocat a aussitôt porté la cause en appel.

Au cours d'une entrevue diffusée sur les ondes du Réseau de l'information, le printemps dernier, Gabriel Nadeau-Dubois avait incité les gens à contrevenir aux ordonnances des tribunaux pendant le conflit étudiant.

La poursuite avait allégué qu’en mai dernier, l’ancien leader étudiant avait incité ses pairs à défier l’injonction interdisant les piquets de grève, obtenue par Jean-François Morasse, un étudiant de l’Université Laval qui voulait retourner en classe.