NOUVELLES
22/01/2013 01:40 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

Jour d'élections législatives en Israël, Nétanyahou favori

Quelque 5,6 millions d'Israéliens ont commencé à voter mardi matin dans le cadre des élections législatives pour lesquelles la formation du premier ministre sortant Benyamin Nétanyahou est donnée favorite.

Après avoir mené une campagne sans embûches importantes, Benyamin Nétanyahou, qui propose une liste de candidats conservateurs de droite, arrivait toujours en avance dans les sondages à moins de 24 heures du vote.

Le Likoud de M. Nétanyaou, le parti Israël Beiteinou de l'ultranationaliste Avigdor Lieberman et leurs alliés des partis religieux devraient obtenir environ 63 des 120 sièges que compte la Knesset, selon les plus récents sondages effectués en Israël.

Le premier ministre sortant a bénéficié de la division de l'opposition, qui n'est pas parvenue à se ranger derrière un candidat viable lors de la campagne électorale. Il a également profité du fait que la plupart des Israéliens ont peu d'espoir quant à la question des pourparlers de paix avec les Palestiniens.

La montée sur sa droite de formations politiques rivales pourrait toutefois compliquer la formation d'une coalition gouvernementale. Une frange du Likoud se laisse courtiser depuis plusieurs semaines par des formations politiques nettement plus radicales comme Bayit Yehudi (Le Foyer juif) de Naftali Bennett ou encore le parti ultraorthodoxe Chass.

Ces formations sont ouvertement hostiles à la création d'un État palestinien et prônent l'expansion des colonies juives en Cisjordanie. Une alliance avec l'un de ces partis mettrait à mal le fragile processus de paix entre Israël et les Palestiniens.

Car même s'il remporte le plus grand nombre de sièges mardi, à la Knesset, le Likoud ne pourra gouverner le pays sans faire alliance avec un autre parti. En vertu du système de représentation proportionnelle israélien, il est virtuellement impossible pour un parti de remporter une majorité absolue de sièges au Parlement.

Si beaucoup d'Israéliens et d'observateurs étrangers tiennent pour acquis que le Likoud sortira victorieux, le suspense demeure cependant sur le choix du parti avec lequel un éventuel gouvernement Nétanyahou fera coalition pour gouverner.

S'il est reporté au pouvoir, Benyamin Nétanyahou entamera son troisième mandat, le deuxième consécutif.

Les bureaux de vote fermeront à 22 h GMT et les premiers sondages seront diffusés aussitôt à la sortie des urnes. Si tout se déroule normalement, les résultats officiels devraient être annoncés mercredi matin.