NOUVELLES
22/01/2013 07:13 EST | Actualisé 24/03/2013 05:12 EDT

Espagne: Rajoy sous pression de témoigner dans une histoire de corruption

MADRID - Les partis espagnols d'opposition continuent à faire pression sur le premier ministre conservateur Mariano Rajoy, pour qu'il vienne expliquer au Parlement comment un ancien trésorier du parti au pouvoir a pu amasser 29 millions $ US dans un compte de banque suisse.

Il s'agit du plus récent scandale de corruption à frapper l'Espagne, au moment où le pays est plongé dans une profonde récession.

L'opposition socialiste et d'autres partis devaient présenter mardi une requête demandant la comparution de M. Rajoy, mais la majorité absolue dont dispose son Parti populaire lui permettra de la rejeter.

Aucune arrestation n'a été effectuée et aucune accusation n'a été déposée en lien avec cette affaire, mais le scandale nuit néanmoins à M. Rajoy alors qu'il demande aux Espagnols de grands sacrifices pour permettre au pays d'émerger d'une crise économique qui a vu le taux de chômage exploser à 25 pour cent.

Quelque 300 politiciens espagnols sont actuellement impliqués dans des affaires de corruption à travers le pays et les sondages démontrent que les Espagnols n'ont aucune confiance envers leurs dirigeants.