Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Démantèlement d'un réseau de voitures volées

La police a entrepris une dizaine de perquisitions mardi au Québec dans le but de démanteler un réseau d'exportation de véhicules volés.

Des opérations ont ainsi été menées à Saint-Isidore et l'Épiphanie, ainsi que sur l'île de Montréal. Elles ont eu lieu dans des résidences unifamiliales, un garage ainsi qu'un bâtiment de ferme.

Les véhicules ont été volés, pour la plupart, dans des stationnements d'hôtels situés à proximité de l'aéroport Pierre-Elliott Trudeau. Ils ont par la suite été entreposés dans une grange située à Saint-Isidore, avant d'être placés dans des conteneurs et transportés vers le port de Montréal pour ensuite être expédiés à l'étranger.

L'enquête a débuté en octobre dernier après la réception d'informations provenant du public.

Le Bureau d'assurance du Canada et la compagnie LoJack Canada (Repérage Boomerang) ont collaboré à cette enquête.

La Sûreté du Québec, le Service de police de la ville de Châteauguay et la Gendarmerie royale du Canada ont procédé au démantèlement du réseau.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.