Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Beyoncé aurait fait du « lip-sync » à l'investiture d'Obama 

La chanteuse Beyoncé a eu recours à un enregistrement de sa voix lorsqu'elle a chanté l'hymne national durant l'investiture du président Barack Obama, lundi à Washington, selon l'orchestre du Corps des Marines des États-Unis.

Une porte-parole du U.S. Marine Band a déclaré mardi à des médias américains que l'orchestre avait été informé à la dernière minute que Beyoncé utiliserait un enregistrement de sa voix. L'orchestre qui l'accompagnait a quant à lui joué en direct.

Toutes les pièces jouées lors des cérémonies d'investiture sont préenregistrées au cas où les conditions climatiques ou d'autres circonstances perturberaient la programmation.

Un représentant de Beyoncé n'a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires de l'Associated Press.

Un représentant de Kelly Clarkson, qui a elle aussi donné une performance lors de l'investiture, a affirmé que cette dernière avait chanté en direct.

L'utilisation d'enregistrements est fréquente lors d'événements majeurs aux États-Unis. En 2009, lors de la première investiture de Barack Obama, le violoncelliste Yo-Yo Ma avait été questionné sur sa performance préenregistrée. Il a avait alors répondu qu'il ne pouvait jouer de son instrument par une température aussi froide.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.