NOUVELLES
21/01/2013 06:34 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

Yémen: quatre membres présumés d'Al-Qaïda tués dans une attaque de drone

Quatre membres présumés d'Al-Qaïda ont été tués dans une attaque de missile lundi au nord-est de Sanaa, a annoncé le ministère de la Défense, revoyant à la hausse un premier bilan de deux morts obtenu de source tribale.

"Quatre terroristes d'Al-Qaïda ont été tués par des tirs de missiles", a annoncé le ministère de la Défense sur son site internet 26sep.net, sans fournir d'autres détails sur les circonstances de l'attaque.

Auparavant, un notable tribal a annoncé à l'AFP que "deux membres d'Al-Qaïda ont été tués dans l'attaque qui a pris pour cible leur véhicule", à Nakhla, une localité à 140 km au nord-est de la capitale.

Au moment de l'attaque, cinq personnes circulaient à bord du véhicule entre les provinces de Marib, un fief d'Al-Qaïda, et de Jouf, plus au nord, et trois ont survécu au tir de deux missiles, a-t-elle ajouté.

Les deux morts ont été identifiés comme Qassem Nasser Tuaïman et Ali Saleh Tuaïman. Ils étaient en prison il y a un an et avaient rejoint Al-Qaïda dans le sud du pays à leur libération, selon d'autres sources tribales.

Samedi, neuf membres présumés d'Al-Qaïda ont été tués dans deux attaques séparées de drones américains dans la province de Marib et treize autres ont péri accidentellement en manipulant des explosifs dans le sud du pays.

Les attaques de drones contre les militants d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) ont quasiment triplé entre 2011 et 2012, avec 53 frappes contre 18, selon le groupe de réflexion New America Foundation, basé à Washington.

Le chef de la sécurité nationale yéménite, Ali Hassan al-Ahmadi, a déclaré le 8 janvier que les frappes des drones américains se poursuivraient dans le cadre de la coopération antiterroriste entre Sanaa et Washington.

Le réseau extrémiste avait profité de l'affaiblissement du pouvoir central en 2011, à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer son emprise sur l'est et le sud du Yémen, où il a regroupé ses forces.

mou/lyn/mh/sw