NOUVELLES
21/01/2013 05:48 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

Tir nord-coréen: Washington propose un projet de résolution

Les Etats-Unis ont soumis lundi à leurs 14 partenaires du Conseil de sécurité un projet de résolution qui élargirait les sanctions actuelles de l'ONU contre Pyongyang, en réaction au lancement le 12 décembre d'une fusée nord-coréenne, selon des diplomates.

Washington espère faire adopter dans les prochains jours ce texte qui a été âprement négocié avec Pékin, allié de la Corée du Nord.

"Les Etats-Unis ont fait circuler le projet de résolution aujourd'hui après avoir obtenu l'accord de la Chine", a indiqué à l'AFP un diplomate à l'ONU. "Le vote aura lieu probablement mercredi".

Juste après le tir de la fusée nord-coréenne, le Conseil de sécurité réuni en urgence l'avait "condamné" dans une simple déclaration et avait décidé de poursuivre des tractations pour trouver une "réponse appropriée".

Les Etats-Unis, soutenus par le Japon et la Corée du sud, poussaient à l'adoption de nouvelles et sévères sanctions tandis que la Chine préconisait une réaction "prudente" du Conseil.

Finalement, Pékin a accepté que le texte soit une résolution, et non une déclaration, et qu'il élargisse les sanctions existantes mais sans en rajouter de nouvelles.

Washington et Pékin souhaitent qu'un texte soit adopté avant que la Corée du sud ne prenne la présidence tournante du Conseil début février, ont expliqué les diplomates.

Le lancement de la fusée nord-coréenne, qui a mis en orbite un satellite, est considéré par les Etats-Unis et leurs alliés comme un nouvel essai déguisé de missile balistique à longue portée, alors que des résolutions de l'ONU datant de 2006 et 2009 interdisent à Pyongyang toute activité nucléaire ou balistique.

Une longue série de tirs ratés, dont le dernier en avril 2012, et deux essais nucléaires ont valu à la Corée du Nord plusieurs sanctions depuis 2006.

tw/avz/bdx