NOUVELLES
21/01/2013 09:01 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

Obama "cible d'attaques permanentes", s'en est bien tiré, juge Jesse Jackson

Barack Obama, "cible d'attaques permanentes" au cours de son premier mandat, "s'en est bien tiré contre vents et marées", a jugé lundi le militant noir Jesse Jackson, quelques heures avant les cérémonies publiques d'investiture du président américain pour un second mandat.

Arrivé dans la section VIP plusieurs heures avant la prestation de serment en public de Barack Obama sur le Mall de Washington, Jesse Jackson a rappelé qu'il avait assisté à toutes les cérémonies d'investiture des présidents américains depuis 1976.

"Voir Barack Obama prêter serment sur la bible du Dr (Martin Luther) King a une grande valeur symbolique", a déclaré à des journalistes le militant noir. La cérémonie a justement lieu le jour --férié-- où les Etats-Unis célèbrent la mémoire du pasteur noir assassiné en 1968.

"Contre vents et marées, le président s'en est bien tiré", a poursuivi M. Jackson: "Il a été la cible d'attaques permanentes de la part de ceux qui avaient juré de le détruire".

"Nous avançons dans la bonne direction", a-t-il également jugé, déclarant espérer du second mandat de Barack Obama "une attention accrue portée à la pauvreté".

Militant de longue date des droits des noirs, lui-même ancien collaborateur de Martin Luther King, Jesse Jackson avait été candidat aux primaires présidentielles démocrates de 1984 et 1988.

Lors de l'élection de Barack Obama en novembre 2008, il avait été filmé en pleurs lors d'un rassemblement après l'annonce des résultats.

ico-mdm/jca