NOUVELLES
21/01/2013 07:52 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

Les femmes cinéastes plus présentes à Sundance qu'à Hollywood, selon une étude

PARK CITY, États-Unis - Malgré la parité entre les cinéastes hommes et femmes au festival de Sundance cette année, une nouvelle étude démontre qu'il y a eu peu de changements dans le nombre de femmes qui travaillent comme réalisatrices et productrices dans le monde du cinéma indépendant au cours de la dernière décennie.

Les femmes réussissent toutefois mieux dans le cinéma d'auteur que chez les grands studios, selon une étude commandée il y a un an par le Sundance Institue et Women in Film, dont les résultats ont été dévoilés lundi à Park City en Utah.

Des chercheurs de l'école de communication et de journalisme Annenberg de l'Université du sud de la Californie ont examiné les disparités entre les genres dans des films de fiction et documentaires américains présentés à Sundance de 2002 à 2012.

La directrice de l'étude, Stacy L. Smith, et son équipe, ont noté les sexes de plus de 11 000 réalisateurs, scénaristes, producteurs, cinématographes et monteurs des quelque 820 films de fiction et documentaires qui ont été présentés dans cette période. Résultat? Les femmes représentaient moins d'un tiers des cinéastes.

De plus, il n'y a eu aucun changement soutenu ou significatif dans ce pourcentage au cours des 11 années étudiées, a expliqué Mme Smith.

Il y a toutefois davantage de femmes qui travaillent sur des films documentaires que de fiction, a ajouté Smith, résumant que l'étude démontrait que plus les films deviennent commerciaux, moins de femmes y participent.

L'étude a démontré que les femmes réalisaient 22,2 pour cent des films de fiction en compétition et 14,5 pour cent des premières et d'autres films qui n'étaient pas en compétition au cours des 11 dernières années.

Au cours de la même période, les femmes réalisatrices faisaient partie de seulement 4,4 pour cent des films les plus lucratifs d'Hollywood, ce qui donne un ratio de 15 réalisateurs masculins pour chaque femme. De ces femmes qui ont fait leur place dans le coeur du cinéma commercial américain, plus de 40 pour cent étaient passées par les programmes de cinéma du Sundance Institute.

Les hommes et les femmes participent à ces programmes en nombre presque égal, a précisé Mme Smith.

Il y a davantage de parité dans les films documentaires, et les femmes formaient près de la moitié des réalisateurs de documentaires présentés à Sundance de 2002 à 2012, selon l'étude.

Les chercheurs ont aussi trouvé que les films réalisés par des femmes embauchaient plus de femmes derrière la caméra que ceux réalisés par des hommes.

Le Sundance Institute et Women in Film veulent se servir des résultats de cette étude pour créer des programmes d'appui et de mentorat pour faire augmenter le nombre de femmes qui travaillent derrière la caméra dans le cinéma américain.