NOUVELLES
21/01/2013 08:16 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

Inde: le procès des hommes accusés de viol collectif s'ouvrira jeudi

Students shout slogans during a protest against a leader of the ruling Congress party, who was arrested on accusations he raped a woman in a village in the early hours of the morning, in Gauhati, India, Thursday, Jan. 3, 2013. Footage on Indian television showed the extraordinary scene of local women surrounding Bikram Singh Brahma, ripping off his shirt and repeatedly slapping him across the face. A Dec. 16 gang rape on a woman, who later died of her injuries, has caused outrage across India, sparking protests and demands for tough new rape laws, better police protection for women and a sustained campaign to change society's views about women. (AP Photo/Anupam Nath)
AP
Students shout slogans during a protest against a leader of the ruling Congress party, who was arrested on accusations he raped a woman in a village in the early hours of the morning, in Gauhati, India, Thursday, Jan. 3, 2013. Footage on Indian television showed the extraordinary scene of local women surrounding Bikram Singh Brahma, ripping off his shirt and repeatedly slapping him across the face. A Dec. 16 gang rape on a woman, who later died of her injuries, has caused outrage across India, sparking protests and demands for tough new rape laws, better police protection for women and a sustained campaign to change society's views about women. (AP Photo/Anupam Nath)

NEW DELHI - Le procès des cinq hommes accusés du viol collectif qui a secoué la société indienne devrait débuter jeudi, a indiqué lundi un avocat de la défense à l'issue d'une brève audience du tribunal.

L'avocat V.K. Anand a ajouté que ce procès ne devrait pas souffrir des longs délais qui caractérisent le système judiciaire indien.

L'audience de lundi était la première à être organisée depuis que l'affaire a été renvoyée devant un tribunal spécial mis sur pied spécifiquement pour les crimes commis contre les femmes.

Les visages des cinq accusés étaient recouverts de foulards quand ils sont arrivés au tribunal, entourés de plusieurs policiers. Un sixième suspect dans cette affaire prétend être un mineur et son dossier est géré séparément.

Le juge a demandé aux avocats de préparer leurs déclarations d'ouverture pour jeudi. M. Anand a révélé que la cour a aussi accepté une requête de la défense pour que le procès ait lieu tous les jours, plutôt que de tolérer les interruptions de plusieurs semaines ou de plusieurs mois qui sont fréquentes devant d'autres tribunaux.

Les avocats de la défense attendent maintenant la décision de la Cour suprême concernant leur requête pour que le procès ait lieu à l'extérieur de New Delhi, en raison des émotions vives qui prévalent dans la ville.

Les policiers affirment que la victime et son petit ami ont été attaqués à bord d'un autobus le 16 décembre. L'homme a été battu et la jeune femme violée. Elle a plus tard succombé à ses blessures.

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestations en Inde après le décés d'une jeune femme violée