BIEN-ÊTRE
21/01/2013 03:17 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

In the mood of DYLAN WILLIAMS, mannequin Elite : "Les collections parisiennes sont très originales et spontanées"

A peine la fashion week masculine de Paris terminée, Relaxnews a décidé de laisser la parole aux mannequins. Découvrez la frénésie du podium à travers les yeux de Dylan Williams, qui a signé chez Elite Model Agency à Londres, sa ville natale. L’an dernier, il avait défilé pour Givenchy, Issey Miyake et Calvin Klein. 

Relaxnews : Quelle capitale de la mode préférez-vous : New York, Milan, Londres ou Paris ? Pourquoi ?
Dylan Williams :
Paris, où la compétitivité bat son plein. Les collections parisiennes sont très originales et spontanées. Il s’agit d’une atmosphère tout à fait particulière...et tout est très bien organisé!

R. : Quels sont vos trois astuces pour rester en forme pendant la fashion week ?
D. W. :
Bien manger, bien dormir et faire beaucoup d’exercice!

R. : Qu'aimez-vous lire en coulisse des défilés/des castings ?
D. W. : J’enfile mon casque pour écouter du J. Cole ou du Kendrick Lamar... Je ne lis jamais.

R. : En backstage, quel est le plus grand désastre que vous ayez observé ?
D. W. :
Un habilleur maladroit avait envoyé sur le podium un mannequin qui portait son pantalon à l’envers !

R. : Quel est le plat qui vous réconforte le mieux après l’intensité d’une fashion week ?
D. W. :
Sans hésiter, NANDO’S ! (chaîne de restaurants sud-africains que l’on retrouve à Londres et dont la spécialité est le poulet au piment, ndlr)

R. : Quelles sont les trois changements que l'on pourrait opérer dans le domaine de la mode afin de faciliter la vie des mannequins ?
D. W. :
La vie serait bien plus simple pour nous si les castings n’existaient pas, si nous étions embauchés directement et rapidement, sans laisser les choses traîner - et peut-être aussi s'il y avait de la nourriture et des boissons offertes lors des castings !