NOUVELLES
21/01/2013 09:06 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

Enquête sur la mort d'Ashley Smith: la controversée vidéo est projetée

TORONTO - Les jurés faisant partie de l'enquête du coroner sur la mort de la jeune Ashley Smith ont visionné lundi la troublante vidéo des derniers efforts visant à sauver la jeune femme des griffes de la mort.

Dans la séquence présentée aux jurés, on peut apercevoir Mme Smith alors qu'elle peine à respirer, tandis qu'elle a réussi, malgré sa camisole de force, à s'étrangler elle-même. Pendant de longues minutes, les gardes n'interviennent pas, pendant que la jeune femme halète et éprouve de grandes difficultés à respirer.

Après environ sept minutes, un garde pénètre enfin dans la cellule d'Ashley Smith, pour éventuellement lui installer un masque à oxygène. La jeune femme finira par être évacuée après une intervention des techniciens ambulanciers paramédicaux, mais il était déjà trop tard.

La vidéo a été tournée par Valentino Burnett, un garde remplaçant provenant d'une autre institution, qui venait tout juste de compléter un quart de nuit et se préparait à rentrer chez lui.

Lors de l'enquête, M. Burnett a dit n'avoir alors rien su à propos de la jeune femme, se faisant seulement dire par d'autres gardes qu'elle était une «patiente à problèmes».

M. Burnett a d'ailleurs réfuté l'affirmation de l'avocat de la famille Smith, Julian Falconer, selon laquelle il a filmé la mort d'une personne.

Le garde a d'ailleurs tout d'abord été accusé de négligence criminelle dans la mort d'Ashley Smith, mais cette accusation a par la suite été abandonnée.

La jeune femme est morte le 19 octobre 2007 à Moncton, au Nouveau-Brunswick, à l'âge de 19 ans, après avoir attaché un lien autour de son cou, quelque chose qu'elle avait effectuée à plusieurs reprises par le passé.

L'enquête s'est également penchée sur les conditions de détention au sein de l'Institution Grand Valley, particulièrement dans l'aile d'isolement.