NOUVELLES
21/01/2013 10:55 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

Des soldats dissidents attaquent le ministère de l'Information de l'Érythrée

JOHANNESBOURG, Afrique du Sud - Plus d'une centaine de soldats dissidents ont envahi le ministère de l'Information de l'Érythrée lundi, avant de lire sur les ondes de la télévision publique un court communiqué annonçant que la constitution de 1997 serait appliquée.

Les soldats ont pris en otage tous les employés du ministère, y compris la fille du président.

Ils ont annoncé en ondes le retour de la constitution de 1997 et la libération de tous les prisonniers politiques. La diffusion a toutefois été rapidement interrompue et la télévision n'a pas repris sa programmation.

Les rues de la capitale, Asmara, étaient tranquilles lundi après-midi et un char était installé devant le ministère de l'Information. Aucun coup de feu n'a été entendu et des soldats gouvernementaux avaient encerclé l'édifice en fin de journée.

On ne sait pas s'il s'agit d'une tentative de coup d'État bien organisée ou simplement d'un geste d'éclat.