NOUVELLES
21/01/2013 12:09 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

Damas augmente le prix du carburant et de la farine (journal)

Les autorités syriennes ont augmenté les prix de denrées essentielles comme l'essence et la farine, quelques jours après une augmentation du prix du mazout, dans un pays touché par une crise économique sans précédent générée par 22 mois de conflit armé.

"Le ministère du Commerce intérieur a décidé d'augmenter de près de 9% le prix du fuel (octane 95) le portant à 60 livres syriennes le litre", a indiqué le quotidien al-Watan, proche du régime.

Le prix de l'essence ordinaire, majoré de 16% récemment, est fixé à 55 livres syriennes le litre.

Le ministère a décidé également, selon le journal, d'augmenter les prix du blé et de la farine, portant la tonne de farine à quelque 34.685 livres syriennes (434 dollars) contre 33.515 livres (419 dollars) auparavant.

La tonne de blé dur a été portée de 26.155 livres syriennes à 27.460 livres syriennes, c'est-à-dire de 327 dollars à 337 dollars, et la tonne de blé tendre, avec lequel est confectionné le pain, est vendue désormais à 26.949 livres (337 dollars) contre 25.650 (321 dollars).

Vendredi dernier, les autorités syriennes ont annoncé une augmentation de 40% du prix du litre de fioul, désormais fixé à 35 livres syriennes (0,43 dollar).

La production pétrolière du pays, principalement destinée à la consommation intérieure, qui s'élevait à 420.000 barils par jour avant le conflit, a été réduite de moitié avec l'escalade des violences.

De longues files de voitures se forment devant les quelques stations-service ouvertes de Damas, où il faut parfois patienter plusieurs heures pour pouvoir faire le plein.

Un mouvement de contestation contre le président Bachar al-Assad a débuté mi-mars 2011 en Syrie avant de devenir un conflit armé qui a fait au moins 60.000 morts en 22 mois selon l'ONU.

rim-rm/cnp