NOUVELLES
21/01/2013 07:12 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

Boeing 787 : les enquêteurs visitent le fabricant de la batterie

Les enquêteurs japonais et américains ont tourné lundi leur attention vers le fabricant des batteries de lithium-ion dont les problèmes ont cloué au sol la flotte mondiale des appareils Boeing 787 Dreamliner.

Un porte-parole de la compagnie GS Yuasa a indiqué que des enquêteurs ont visité son siège social de Kyoto, au Japon, et que l'entreprise collabore à l'enquête.

Les 50 appareils Dreamliner actuellement en service ont été cloués au sol depuis que la surchauffe d'une batterie a forcé un 787 du transporteur All Nippon Airways (ANA) à se poser d'urgence la semaine dernière, dans l'ouest du Japon. Boeing a suspendu la livraison de nouveaux appareils tant que le problème n'aura pas été réglé.

Un responsable japonais a expliqué que deux enquêteurs provenant de la Federal Aviation Administration des États-Unis et un enquêteur du gouvernement japonais se penchent sur la manière dont sont fabriquées et assemblées les batteries.

La batterie calcinée du vol d'ANA a clairement démontré qu'elle a été soumise à une tension dépassant sa conception. Toutefois, une batterie qui a pris feu à bord d'un 787 de Japan Airlines à Boston plus tôt ce mois-ci n'était pas surchargée; des enquêteurs gouvernementaux américains disent qu'il y a pu y avoir des problèmes avec son câblage ou d'autres éléments de recharge.

L'interdiction de vol mondiale des Boeing 787 a forcé All Nippon Airways à annuler 335 vols, dont 43 internationaux, du 16 au 27 janvier, affectant près de 48 000 passagers.

Cet imprévu touche d'autant plus sévèrement ANA qu'elle a bâti un gros pan de sa stratégie et ses campagnes de publicité sur l'utilisation extensive de cet appareil dont elle a commandé 66 unités. Elle possède actuellement 17 des 50 Dreamliner en service.