NOUVELLES
21/01/2013 07:45 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

Afrique du Sud: un homme est reconnu coupable de terrorisme au Nigeria

JOHANNESBOURG, Afrique du Sud - Un tribunal sud-africain a reconnu lundi un homme coupable d'avoir orchestré les attentats terroristes qui ont frappé le Nigeria il y a deux ans.

L'explosion de deux voitures piégées dans la capitale nigériane à l'occasion des célébrations entourant le cinquantième anniversaire de l'indépendance du pays, en octobre 2010, avait fait 12 morts et des dizaines de blessés.

Henry Okah avait été arrêté à Johannesbourg au lendemain des attentats. Il est maintenant passible d'une peine de prison à vie. Il doit connaître sa sentence le 31 janvier.

Okah est un leader du Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger, qui avait revendiqué les attentats. Okah devra aussi répondre d'accusations en lien avec deux explosions survenues en mars 2010 dans la ville de Warri, dans le sud du Nigeria.