DIVERTISSEMENT
21/01/2013 08:50 EST | Actualisé 23/03/2013 05:12 EDT

24CH : le nouveau docu-réalité sur les coulisses des Canadiens de Montréal (PHOTOS)

Courtoisie

Visiblement moins rigide que par le passé, la direction du Canadien de Montréal ouvre ses portes au grand public en lui offrant un docu-réalité intitulé 24CH. Une occasion unique de suivre les membres de l’organisation à la maison et sur la route. Le projet est composé de capsules flash disponibles sur mobiles chaque jour de match (en priorité aux abonnés de Bell Mobilité), d’une capsule hebdomadaire sur le site web du Canadien et de plusieurs émissions de trente minutes sur les ondes de RDS jusqu’à la fin de la saison.

On pourrait croire que la Sainte-Flanelle tente de racheter le cœur de certains partisans après le lock-out, mais les cotes d’écoute du premier match de la saison démontrent que les fans avaient hâte de retrouver leur équipe. En attirant près de 1,3 million de téléspectateurs le 19 janvier dernier, RDS dépasse largement la moyenne de 800 000 pour le premier match d’une saison normale, et les 585 000 téléspectateurs qui avaient regardé le match d’ouverture après le dernier lock-out en 2005.

Selon le chef d’exploitation du Canadien, Kevin Gilmore, l’équipe chouchou des Québécois devait tout de même poser un geste afin de se rapprocher du public. « Il y a 40 ans, les gens connaissaient réellement les joueurs, on les voyait presque comme nos amis. Aujourd’hui, on n’a plus une relation aussi personnelle avec eux. Je crois que c’est notre devoir de permettre aux joueurs de se concentrer sur leur travail, mais il ne faut pas oublier les gens. »

Comparée à 24/7, une émission diffusée sur HBO où l’on va jusqu’à montrer les conflits entre joueurs et entraîneurs, 24CH promet de ne rien mettre en scène et d’inviter les téléspectateurs dans le vestiaire, au gym, dans l’avion ou derrière les portes closes. Dans un extrait présenté aux médias (mais qui ne sera jamais diffusé officiellement), on y voyait des images léchées du camp d’entraînement des Bulldogs d’Hamilton, quelques entrevues et un accès aux discussions privées. Misant sur un montage rythmé, une musique volontairement dramatique et une narration du comédien Pierre Lebeau pour ajouter à l’effet solennel, l’extrait n’avait pourtant rien de très crunchy. « On commence tout juste la saison. S’il y a des moments difficiles, on va les montrer. On a accès à tout. C’est du jamais vu », précise le vice-président de la production à RDS, Dominic Vanelli.

Questionné à ce sujet, le défenseur Francis Bouillon dit ne pas craindre les répercussions de l’émission. « Les joueurs peuvent dire à l’équipe de production s’ils ressentent un malaise, mais pour l’instant, les caméras sont discrètes et c’est très agréable. Avec les télé-réalités et les médias sociaux, on est rendus là aujourd’hui. Le but n’est pas de nous suivre dans nos vies personnelles, mais dans tous les aspects de notre travail. Les fans vont en avoir pour leur argent. Quand j’étais jeune, j’aurais vraiment aimé voir une mission comme celle-là. »

Quant à l’entraineur-chef Michel Therrien, il n’a pas l’intention de se transformer en être flamboyant pour imiter ses collègues de l’émission 24/7. « Si on veut que l’émission soit intéressante, il faut rester nous-mêmes et faire abstraction des caméras. Je ne suis pas là pour faire un spectacle. »

Si la pression médiatique de Montréal suffit pour décourager certains agents libres à l’idée de ne pas se joindre au CH, Therrien est d’avis qu’on n’en demande pas trop à ses troupes. « Les joueurs ont été très réceptifs au projet. Je pense que ça fait partie de l’engagement d’un joueur de partager ses émotions. Les conflits et les controverses vont partie de la réalité d’une saison d’hockey. Avec les professionnels de RDS à la barre, je me sens en confiance. »

Une émission spéciale d’une heure sera présentée au Réseau des sports le 26 janvier à 22 h 30.

INOLTRE SU HUFFPOST

24CH, le docu-réalité sur les Canadiens
Premier match de la saison du Canadien