NOUVELLES
20/01/2013 03:29 EST | Actualisé 22/03/2013 05:12 EDT

Virtue, Moir gagnent leur 5e titre en danse sur glace aux Championnats canadiens

MISSISSAUGA, Ont. - Tessa Virtue et Scott Moir devront avoir un chronomètre à la main lors de leurs prochaines semaines d'entraînement.

Virtue et Moir ont remporté leur cinquième titre national en danse sur glace, dimanche, aux Championnats canadiens de patinage artistique, en dépit du fait qu'ils aient écopé d'une déduction de deux points lors de leur programme libre.

Le duo a été puni pour avoir mis trop de temps à compléter deux portées, et deux points pourraient faire la différence entre une médaille d'or et une médaille d'argent lorsque Virtue et Moir affronteront leurs rivaux américains Meryl Davis et Charlie White dans le cadre des Championnats du monde, au mois de mars.

«Maintenant, Marina (Zoueva, leur entraîneuse) ne va pas me lâcher avec le chronomètre, a déclaré Moir. La danse sur glace, c'est un peu pointilleux. Et pour être honnête nous étions vraiment excités parce que nous avons vraiment livré une bonne performance (dimanche). Ça ne faisait pas de doute dans nos esprits. C'était exactement ce que nous voulions faire.

«Les déductions n'enlèvent rien à notre joie d'avoir décroché la victoire, mais c'est certain que c'est toujours mieux de repartir à la maison avec un gros pointage, pour passer à autre chose plus facilement.»

Les doubles champions du monde et médaillés d'or olympiques ont obtenu un score cumulatif de 187,23 points, et leur dramatique et sensuelle interprétation de la chanson «Carmen» leur a valu une ovation debout de la part des quelque 4500 amateurs présents dans les gradins du Hershey Centre.

Les Torontois Piper Gilles et Paul Poirier ont grimpé sur la deuxième marche du podium avec 169,81 points, tandis que Nicole Orford, de Burnaby, en Colombie-Britannique, et Thomas Williams, d'Okotoks, en Alberta, méritaient la médaille de bronze avec 152,56.

Virtue, de London, en Ontario, et Moir, qui a grandi tout près dans la ville d'Ilderton, tenteront de remporter leur troisième titre mondial alors que London accueillera les Championnats du monde en mars.

Virtue et Moir n'ont jamais eu peur de prendre des risques, et même s'ils n'ont pas obtenus les pointages élevés auxquels ils s'attendaient jusqu'à maintenant cette saison, ils demeurent tout de même totalement dévoués à leur programme.

«On ne ferait pas du patin artistique si on n'avait toujours l'intention d'y aller avec des valeurs sûres, et de faire les mêmes chorégraphies à chaque année, a mentionné Moir. On veut toujours se surpasser et on y va à fond. Ça finira par porter fruit. En fait, ça commence déjà à porter fruit.»