NOUVELLES
20/01/2013 11:01 EST | Actualisé 22/03/2013 05:12 EDT

Les Ravens accèdent au Super Bowl grâce au brio du quart Joe Flacco

AP
Baltimore Ravens inside linebacker Ray Lewis, right, and Jacoby Jones (12) celebrate in the team's locker room after the NFL football AFC Championship game against the New England Patriots in Foxborough, Mass., Sunday, Jan. 20, 2013. The Ravens won 28-13 to advance to Super Bowl XLVII. (AP Photo/Elise Amendola)

FOXBOROUGH, États-Unis - Joe Flacco a remporté son duel face à Tom Brady en lançant trois passes de touché en deuxième demie pour mener les Ravens de Baltimore à leur premier Super Bowl en 12 ans, en vertu d'une victoire de 28-13 contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, dimanche.

C'est donc dire qu'on assistera au premier Super Bowl au cours duquel deux frères s'affronteront en tant qu'entraîneurs. L'entraîneur des Ravens, John Harbaugh, se mesurera à son frère Jim qui a mené les 49ers de San Francisco à une victoire de 28-24 contre les Falcons d'Atlanta, plus tôt dimanche.

Les 49ers sont favoris par cinq points.

La carrière du secondeur des Ravens, Ray Lewis, prendra donc fin dans deux semaines à La Nouvelle-Orléans. Il a été élu joueur le plus utile à son équipe lors de la seule conquête du Super Bowl des Ravens, en 2001.

Flacco a dirigé deux passes de touché vers Anquan Boldin et une autre à Dennis Pitta alors que les Ravens ont marqué 21 points sans riposte en deuxième demie. La défensive de Baltimore a mal fait paraître Brady en plus de museler la meilleure offensive de la ligue. En carrière, le quart des Patriots maintenait une fiche de 67-0 à domicile lorsqu'il menait à la demie.

«Ça se termine toujours abruptement. Il n'y a seulement que deux équipes qui poursuivent leur route, a commenté Brady. Ces équipes le méritent. Nous avons déjà encaissé des défaites. Ça prend quelques temps pour s'en remettre.»

Flacco a réussi ses trois passes de touché en dix minutes en deuxième demie. Il a rejoint Bolden à deux reprises dans les quatre premières minutes du quatrième quart après avoir effectué une passe de cinq verges à Pitta avec 6:14 à faire au troisième quart.

«Nous n'étions pas ici pour jouer sur les talons et espérer l'emporter, a déclaré Flacco. Nous sommes venus ici et nous étions de ce match de championnat pour gagner.»

Les Ravens et les Patriots s'étaient aussi affrontés au premier tour des éliminatoires en 2010, et Baltimore l'avait emporté 33-14.

«On dirait qu'on les affronte toujours au bout du compte, a analysé le joueur de ligne défensive, Vince Wilfork. Ce sont deux grandes organisations et la meilleure équipe a gagné ce soir.»

Les Ravens (13-6) n'ont amassé que 130 verges de gain en première demie avant que Flacco n'entame des séquences de 87 et 63 verges pour des touchés.

Brady a complété 29 de ses 54 passes pour des gains de 320 verges et un touché. Wes Welker a amassé 117 verges en réalisant huit attrapés. Stevan Ridley a quant à lui effectué 18 courses avant de quitter le match après avoir été plaqué solidement par Bernard Pollard. Il a d'ailleurs échappé le ballon à la suite de l'impact.

«Ça a été le point tournant de la rencontre, a déclaré Harbaugh. C'était tout un plaqué. Du football à son meilleur. C'était un plaqué que vous reverrez rarement. Le vent a changé de côté à ce moment.»

La Nouvelle-Angleterre (13-5) a perdu les services de trois joueurs en première demie. Le demi de coin Aqib Talib s'est blessé à la cuisse et le bloqueur Kyle Love a subi une blessure au genou. Le demi de sûreté Patrick Chung a quant à lui dû être escorté à l'extérieur du terrain après un jeu.

Les Patriots devaient se débrouiller sans les services de l'ailier rapproché Rob Gronkowski qui s'était fracturé le bras gauche la semaine dernière, lors de la victoire de 41-28 face aux Texans de Houston.