NOUVELLES
20/01/2013 11:40 EST | Actualisé 22/03/2013 05:12 EDT

Colombie : trois rebelles capturés en lien avec un rapt de prospecteurs miniers

BOGOTA - Les autorités en Colombie ont capturé trois présumés rebelles faisant partie d'un groupe qui a enlevé cinq prospecteurs aurifères effectuant du forage exploratoire pour une société canadienne dans le nord du pays.

C'est ce qu'a annoncé le président Juan Manuel Santos dimanche. Lors d'une conférence de presse, M. Santos a précisé que deux des trois rebelles de l'Armée de libération nationale, ou ELN, sont d'âge mineur et ont été remis à l'Institut colombien de la protection de la famille.

Bien que les prospecteurs — un Canadien, deux Péruviens et deux Colombiens — sont toujours aux mains des rebelles, le président de la Colombie a fait savoir que les trois suspects actuellement détenus appartenaient au groupe qui a effectué le kidnapping vendredi. Il a ajouté que les autorités pourchassaient le reste du groupe.

Des responsables de la société torontoise Braeval Mining Corp. ont indiqué que les trois employés de la société et les deux consultants travaillaient au projet Snow Mine.

L'Armée de libération nationale, un mouvement de gauche, est le deuxième plus important groupe d'insurgés du pays, mais beaucoup moins important que les Forces armées révolutionnaires de la Colombie.