NOUVELLES
20/01/2013 11:40 EST | Actualisé 22/03/2013 05:12 EDT

Algérie attaque: 5 assaillants arrêtés à l'usine gazière, 3 en fuite (média)

Les forces spéciales algériennes ont arrêté cinq assaillants dans l'usine gazière où un groupe d'islamistes armés avait pris des centaines d'otages, tandis que trois autres étaient en fuite, a rapporté dimanche la chaîne privée algérienne Ennahar.

"Cinq terroristes ont été arrêtés ce matin" dans l'usine du complexe gazier d'In Aménas (environ 1.300 km au sud-est d'Alger), mais "trois autres sont en fuite", a déclaré à l'AFP le patron de la chaîne, Anis Rahmani, généralement bien informé des affaires de terrorisme.

Dans la ville d'In Amenas, des correspondants de l'AFP entendent depuis samedi des rumeurs insistantes selon lesquelles "ce n'est pas fini", alors que l'assaut final avait eu lieu "en milieu de matinée", selon des sources de la sécurité.

La population de cette ville de 30.000 habitants restait encore terrée chez elle dimanche, ont-ils constaté alors que les forces spéciales continuent à ratisser le complexe où elles avaient donné l'assaut final samedi, au terme de quatre jours d'une spectaculaire prise d'otages.

Les forces algériennes ont abattu 32 preneurs d'otages, selon un communiqué du ministère de l'Intérieur, lu samedi soir à la télévision d'Etat, faisant état au total de 23 morts étrangers et algériens. D'autre part, "685 employés algériens et 107 étrangers" ont pu être libérés, selon le ministère.

Un nouveau bilan devrait être annoncé lundi à 13H30 GMT lors d'une conférence de presse du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à Alger.

bmk/feb