NOUVELLES
19/01/2013 07:28 EST | Actualisé 21/03/2013 05:12 EDT

Open d'Australie - Federer dompte Tomic, mais Del Potro tombe

Roger Federer a dompté la fougue du jeune Australien Bernard Tomic samedi à l'Open d'Australie où Juan Martin Del Potro est le seul joueur du Top 10 à avoir raté le rendez-vous des huitièmes de finale.

Battu en cinq sets 6-3, 6-3, 6-7, 3-6, 6-3 par le Français Jérémy Chardy, l'Argentin a quitté le tournoi par la petite porte alors qu'il l'avait commencé très fort, étant le joueur le plus expéditif à franchir les deux premiers tours.

Sa défaite fait d'abord les affaires d'Andy Murray, sérieux face au qualifié lituanien Ricardas Berankis (6-3, 6-4, 7-5) et qui pensait avoir rendez-vous avec le N.7 mondial en quarts de finale.

Mais Del Potro a été débordé par la puissance de feu de Chardy qui permet à la France d'égaler son record à Melbourne avec quatre représentants en huitièmes.

Roger Federer a lui étendu une autre série record, celle du nombre de victoires en Grand Chelem, à 250, loin devant les 233 de Jimmy Connors après un superbe récital face à un Tomic de plus en plus menaçant (6-4, 7-6, 6-1).

Le N.2 mondial s'est imposé au terme d'un match de haut niveau où il a été en danger au deuxième set, lors duquel il a été mené 5-2 dans un tie-break très intense. Mais il a alors serré le jeu pour remporter cinq points de suite.

"Je pensais que le tie-break allait basculer dans son sens vu la physionomie de ce set. Mais j'ai pu m'en sortir. C'était un grand match", a commenté Federer qui n'a réussi à convertir aucune de ses six balles de break dans cette manche.

Tomic, 20 ans, a cependant pu montrer pourquoi il est promis à un avenir brillant avec des superbes fulgurances en coup droit et des nerfs solides.

Doté d'une énorme confiance en lui, il a pris tous les risques pour acculer Federer en défense et le clouer parfois sur place. Mais le Suisse a tenu bon, à l'expérience mais aussi au physique pour s'imposer en trois sets.

"Il sera difficile à battre à l'avenir", l'a adoubé Federer avant d'aller tester un autre jeune qui monte, le Canadien Milos Raonic.

Chez les femmes, Victoria Azarenka, N.1 mondiale et tenante du titre, a mis trois sets (6-4, 4-6, 6-2) pour battre l'Américaine Jamie Hampton, 63e mondiale, qui a réussi 41 coups gagnants alors qu'elle était touchée au bas du dos et grimaçait à chaque frappe à partir du deuxième set.

"A un moment je me suis dit: +Est-ce que je peux aussi avoir un problème au dos?+ Elle a joué de manière incroyable, a pris tous les risques, touché toutes les lignes. Elle a un grand avenir devant elle", a réagi la Belarusse.

Hampton, 23 ans et née à Francfort en Allemagne où était basé son père militaire, n'est apparue que l'année dernière dans le Top 100 après une longue rééducation de son poignet, opéré alors qu'elle avait 19 ans.

Samedi, elle a confié qu'elle souffrait d'une inflammation chronique de deux disques lombaires, un handicap qui l'a peut-être privé d'une sensation.

Serena Williams a connu nettement moins de problèmes face à la Japonaise Ayumi Morita (6-1, 6-3) même si elle a été menée 3-0 dans le deuxième set.

"Je me sentais bien, elle a super bien joué, elle renvoyait tout, mais je suis restée concentrée", a commenté la N.3 mondiale qui a profité de son après-midi pour planter, comme au tour précédent, un nouvel ace à 207 km/h.

"L'autre jour je pensais que c'était la chance. Mais je l'ai refait! Je vais essayer d'arriver à 210 km/h maintenant", le record, a réagi la championne américaine qui rencontrera la Russe Maria Kirilenko au prochain tour.

jk/jr