NOUVELLES
19/01/2013 01:14 EST | Actualisé 21/03/2013 05:12 EDT

France - Gignac offre la 2e place à Marseille, Montpellier enrage

Marseille, secoué par Montpellier lors de la 21e journée du Championnat de France, s'en sort miraculeusement et grâce à Gignac (3-2) dont le but dans les arrêts de jeu permet à l'OM de prendre seul la 2e place, alors que le champion de France en titre reste englué pour s'être sabordé tout seul.

Revenus deux fois au score grâce aux frères Ayew (un but chacun), les Olympiens semblaient alors avoir sauvé les apparences, avant que le héros du match, une nouvelle fois Gignac, n'arrache une victoire improbable et permette à l'OM de revenir à un point de l'OL.

Pourtant, après le revers à Sochaux, que cela a été difficile! Mais cette saison l'OM a du coeur et elle s'en est encore servi avec bonheur et réalisme.

Après s'être justement fait éliminer mercredi à Rennes en demi-finale de Coupe de la Ligue, Montpellier peut une nouvelle fois avoir un goût amer dans la bouche.

Sans quelques fautes de concentration en défense et notamment cette monumentale bévue de Congré à la dernière seconde ou un 1er but de Dede Ayew hors-jeu, le champion, plutôt souverain dans le jeu, aurait pourtant dû ramener la victoire.

Car Utaka, avec une passe pour Herrera puis un but qui a permis à son équipe de mener, et Cabella ont plutôt dominé les débats mais finalement l'international espoir paie chèrement son raté de la 62e minute qui aurait offert le break.

Alors qu'un regroupement au pied du podium lui tendait les bras, Montpellier (12) fait finalement du surplace.

Avant les matches dimanche du club des 32 points (Bordeaux, Nice, Rennes) et celui de l'actuel 3e, le Paris SG, c'est donc Lorient (4e avec 34 unités) qui fait l'autre bonne affaire du jour après sa facile et rapide victoire (3-2) sur l'avant-dernier de la classe, une équipe de Troyes qui voit l'histoire se répéter semaine après semaine avec des défaites honorifiques.

Euphorique après sa qualification en finale de Coupe de la Ligue mercredi, Saint-Etienne (8) a logiquement fini par prendre les trois points à Brest (1-0), acculé alors qu'une inédite 2e victoire d'affilée pouvait être synonyme de nouvel élan (14).

Juste derrière, Toulouse a fait ce que Nancy, toujours dernier, n'a pas réussi à faire: fructifier son bon nul de la journée précédente. Du coup le TFC (9), qui se remet à gagner (2-1) quand Tabanou (doublé) revient de suspension, décolle alors que le soufflé lorrain semble retomber.

Dans le ventre-mou, Valenciennes (11), surclassé 5-0 à Nice il y a une semaine, a réagi à Ajaccio en égalisant (1-1) à 10 après l'exclusion d'Angoua.

Une semaine après leur nul valeureux au Parc, les Corses (16) peuvent s'en vouloir cette fois-ci car ils ont péché par excès de confiance, à l'image de Mutu qui a raté un penalty après avoir ouvert le score.

Toujours dans le bas du tableau, Sochaux (15) a rendu sa place de relégable à Reims (18) grâce à son court succès sur les Champenois acquis sur un but du bras de Poujol consécutif à un corner sur lequel le néo-gardien Placide était passé au travers (1-0).

Les Sochaliens confirment donc leur excellent début d'année avec une 3e victoire consécutive toutes compétitions confondues. En crise, les Rémois attendent eux un succès en Ligue 1 depuis désormais 13 matches...

cd/bvo