NOUVELLES
19/01/2013 06:39 EST | Actualisé 21/03/2013 05:12 EDT

Cisjordanie: 200 Palestiniens dans des tentes de protestation

Quelque 200 Palestiniens étaient installés samedi, pour le deuxième jour consécutif, dans quatre tentes sur un terrain d'un village de Cisjordanie pour protester contre la confiscation de terres par l'armée israélienne, selon un des organisateurs.

"Nous nous sommes installés sur un terrain du village de Beit Iksa pour empêcher sa confiscation par l'armée israélienne", a affirmé à l'AFP Oussama Zayed, un habitant du village et membre du comité populaire qui organise la manifestation.

Un militant du Fatah, le parti du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, a pour sa part affirmé que ce genre de camp de toiles sera installé partout où l'armée israélienne voudra confisquer des terres pour "la colonisation".

Des drapeaux palestiniens ont été accrochés sur les tentes.

La police israélienne avait démantelé durant la nuit de mercredi à jeudi un premier campement de toile baptisé "Village de Bab al-Chams", en Cisjordanie, dressé le 11 janvier sur le site d'un projet israélien de colonisation par des militants palestiniens qui en avaient été évacués le 13 janvier par la police.

Par ailleurs, l'armée israélienne a arrêté samedi dix manifestants palestiniens dont trois femmes ainsi que 4 militants pacifistes israéliens et étrangers près de la localité de Yatta, près de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, ont indiqué des témoins à l'AFP.

Ces manifestants s'étaient rassemblés pour dénoncer un autre projet de confiscation de terre par l'armée israélienne.

mab-str-/jlr/feb