NOUVELLES
18/01/2013 12:39 EST | Actualisé 20/03/2013 05:12 EDT

Woods et McIlroy ratent la qualification au Championnat d'Abu Dhabi

ABU DHABI, Émirats arabes unis - Rory McIlroy et Tiger Woods ont raté la qualification au Championnat d'Abu Dhabi, vendredi.

Woods s'est vu écarté après une punition de deux coups pour avoir placé une nouvelle balle quand c'était interdit. McIlroy a eu des ennuis à s'ajuster à ses nouveaux bâtons Nike.

L'Anglais Justin Rose (69) domine par un coup à 136 devant son compatriote Jamie Donaldson (70), l'Espagnol Gonzalo Fernandez-Castano (67) et le Danois Thorbjorn Olesen (69).

McIlroy et Woods ont connu des rondes de 75, trois coups au-delà de la normale.

Woods a joué 147 en deux jours, McIlroy 150. La qualification était fixée à 146 ou mieux.

«Vous ne pouvez pas bien faire quand vous ne placez pas la balle dans les allées», a résumé McIlroy, le golfeur le mieux classé au monde.

C'est la première fois que les deux joueurs les mieux classés ratent la qualification d'un même tournoi depuis McIlroy et Luke Donald à l'Omnium des États-Unis, en juin dernier.

«Je n'ai pas bien frappé la balle, a reconnu Woods. J'ai du travail à faire. La semaine prochaine je serai à Torrey Pines (l'Omnium Farmers Insurance, près de San Diego), alors je dois me concentrer là-dessus et me préparer.»

L'infraction de Woods est survenue au cinquième trou, quand il a placé une nouvelle balle après que sa précédente se soit logée en partie dans du sable.

Woods s'est dit frustré de devoir quitter un tournoi si tôt, lui qui semblait se remettre de quatre bogueys à ses cinq premiers trous, obtenant cinq oiselets à ses 11 derniers trous.

«C'est difficile parce j'étais en train de rectifier le tir, a mentionné Woods. De toute évidence, ç'a n'a pas été suffisant.»

McIlroy a commis trois bogueys à ses sept premiers trous. Il a fini le premier neuf avec deux oiselets de suite, mais il a effacé ce progrès avec d'autres bogueys aux 10e et 14e trous.

«C'est très décevant, a dit McIlroy. Rien ne fonctionnait. Vous souhaitez vraiment un bon début de saison mais en même temps, il y a justement encore beaucoup de golf à jouer. En autant que je sente que mon jeu est à point à temps pour Augusta (du 11 au 14 avril), je ne vais pas m'en faire avec ça.»