NOUVELLES
18/01/2013 04:03 EST | Actualisé 20/03/2013 05:12 EDT

USA: une épidémie de grippe plus sévère que la normale

AFP

L'épidémie de grippe qui touche actuellement les Etats-Unis paraît plus sévère que la normale et frappe surtout les personnes âgées, même si elle a aussi déjà tué 29 enfants, ont indiqué vendredi les autorités sanitaires américaines.

"Les Etats-Unis sont au milieu de la saison de grippe qui paraît être plus sévère que la normale, surtout pour les personnes plus âgées", a déclaré le Dr Thomas Frieden, directeur des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

"Le taux d'hospitalisation a ainsi fortement augmenté la semaine passée chez les personnes âgées de 65 ans et davantage", a-t-il précisé lors d'une conférence de presse téléphonique.

"Nous nous attendons à la fois à ce que les hospitalisations et les décès continuent à augmenter alors que l'épidémie de grippe s'étend", a prédit ce médecin.

La plus grande sévérité des symptômes s'explique aussi par le fait que la souche virale dominante cette année est H3N2, historiquement responsable de symptômes plus graves.

Jusqu'à présent, la moitié des cas confirmés touchent des personnes de 65 ans et plus, avec un taux d'hospitalisation de 82 pour 100.000, "ce qui est très élevé", a souligné le Dr Frieden.

Il est généralement estimé que 90% des décès consécutifs à la grippe touchent des personnes à partir de 65 ans, a-t-il indiqué.

Toutefois, les CDC ne publient les statistiques complètes des décès qu'à la fin de la saison au printemps, à l'exception des morts pédiatriques données toutes les semaines. La semaine dernière, la grippe a provoqué le décès de neuf enfants de plus, portant à 29 le total depuis le début de la saison --cette année début décembre.

En moyenne, la grippe tue une centaine d'enfant chaque année aux Etats-Unis. L'an passé, elle avait tué 34 enfants. Les CDC estiment par ailleurs les décès dus à la grippe chez les adultes à environ 24.000 par an généralement.

New York a déclaré l'état d'urgence médicale quelques jours après Boston, les hôpitaux dans ces villes étant débordés.

Le Dr Frieden a également fait part de pénuries localisées de vaccins qui devraient être rapidement réglées. Jusqu'à présent 129 millions de doses ont été distribuées.

L'efficacité du vaccin a été estimée à 62% cette année.

INOLTRE SU HUFFPOST

10 choses à savoir à propos du norovirus