NOUVELLES
18/01/2013 09:55 EST | Actualisé 20/03/2013 05:12 EDT

Armstrong a honte de s'être dopé, veut refaire de la compétition

AP
FILE - In this Monday, Jan. 14, 2013, file photo provided by Harpo Studios Inc., Lance Armstrong listens as he is interviewed by talk show host Oprah Winfrey during taping for the show "Oprah and Lance Armstrong: The Worldwide Exclusive" in Austin, Texas. Armstrong confessed to using performance-enhancing drugs to win the Tour de France cycling during the interview that aired Thursday, Jan. 17, reversing more than a decade of denial. (AP Photo/Courtesy of Harpo Studios, Inc., George Burns, File)

LOS ANGELES, 18 jan 2013 (AFP) - L'ancien cycliste Lance Armstrong a affirmé qu'il avait "honte" de s'être dopé durant sa carrière, tout en disant vouloir renouer avec la compétition, lors de la seconde partie de l'interview qu'il a accordée à la célèbre présentatrice américaine Oprah Winfrey diffusée vendredi.

"J'ai honte de ce que j'ai fait. C'est une sale affaire", a affirmé l'ancien cycliste, qui a vu l'essentiel de son palmarès effacé par l'Union cycliste internationale en octobre dernier. Il a ajouté qu'être obligé de quitter sa Fondation Livestrong contre le cancer avait été "un moment d'une grande humilité".

Armstrong a également affirmé que l'envie de renouer avec la compétition avait été un facteur important qui l'a poussé à avouer s'être dopé.

"Diable, oui. Je suis un compétiteur. C'est ce que j'ai fait toute ma vie. J'adore m'entraîner. J'adore courir. J'adore me placer sur une ligne de départ", a-t-il dit. "Je mérite d'être puni, mais je ne pense pas mériter la peine de mort".

"Je ne participerai plus au Tour de France, mais il y a plein d'autres choses que j'aimerais faire et je ne peux pas (du fait des sanctions à son encontre, Ndlr). S'il y avait une possibilité, est-ce que j'aimerais courir le Marathon de Chicago quand j'aurai 50 ans ? J'adorerais faire ça. Et je ne peux pas", a regretté l'ancien cycliste, déchu notamment de ses sept victoires au Tours de France.

Les sanctions infligées à Armstrong par les instances sportives l'empêchent de s'aligner dans des courses cyclistes, mais aussi à des triathlons ou à des courses à pied, ses autres disciplines sportives de prédilection.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 7 Tours de France gagnés puis retirés à Lance Armstrong