NOUVELLES
18/01/2013 12:57 EST | Actualisé 20/03/2013 05:12 EDT

Kenya : le scrutin primaire en vue des élections nationales aurait eu des ratés

NAIROBI, Kenya - Le scrutin primaire visant à sélectionner des candidats en vue des élections nationales au Kenya, en mars prochain, a été marqué par de nombreuses irrégularités, un manque d'organisation et par des perdants mécontents qui soutiennent que des bureaux de vote ont été trafiqués, affirme au moins un analyste politique.

Selon Cyprian Nyamwamu, un observateur de la scène politique et consultant pour des groupes d'observateurs locaux, la procédure entière a été une imposture parce que les formations politiques n'ont pas voulu prendre les moyens pour organiser un scrutin de nomination crédible.

Le processus menant à la sélection des candidats s'est amorcé jeudi, mais la plupart des partis politiques ont dû prolonger le vote jusqu'à vendredi en raison de problèmes organisationnels.

Des actes de violence à grande échelle ont entaché les dernières élections nationales au Kenya, en 2007, alors que plus de 1000 personnes ont été tuées. Les responsables cherchent à éviter une répétition de tels incidents.