Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Venezuela : rumeurs et démentis sur l'état de santé du président Chavez

L'état de santé du président vénézuélien Hugo Chavez, hospitalisé à Cuba, alimente de nouveau les rumeurs, obligeant le gouvernement à réagir. L'infection pulmonaire dont il souffre a été contrôlée et son état évolue de manière favorable, a indiqué Caracas dans un communiqué publié dimanche soir.

Plus tôt dimanche, c'est le frère aîné d'Hugo Chavez qui a déclaré que le président n'était pas dans le coma. Il « continue à bien réagir au traitement et il progresse chaque jour dans sa récupération », a-t-il assuré.

Toutefois, l'ex-vice-président vénézuélien Elias Jaua a estimé que M. Chavez était en train de « se battre pour sa vie » à Cuba.

Les réseaux sociaux se sont emballés à la suite de cette déclaration faite en marge d'une réunion du Parti socialiste uni, rapportée par la chaîne d'État VTV.

Se voulant rassurant, le ministre de la Communication, Ernesto Villargas, a publié un communiqué dans lequel il a déclaré que « l'infection respiratoire » du président Chavez était « sous contrôle, mais qu'il a besoin de moyens spécifiques pour y faire face ».

Hospitalisé à La Havane, Hugo Chavez, 58 ans, au pouvoir depuis 14 ans et réélu en octobre 2012, n'a pas pu se rendre à Caracas pour prêter serment devant l'Assemblée nationale à la date prévue par la Constitution, le 10 janvier.

La veille, la présidente du Tribunal suprême de justice du Venezuela avait annoncé que la cérémonie d'investiture du président pouvait être reportée à une date ultérieure sans qu'il y ait violation des lois constitutionnelles du pays.

Hugo Chavez est toujours à Cuba, où il a été opéré pour la quatrième fois en décembre d'une tumeur cancéreuse dans la région pelvienne.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.