NOUVELLES
11/01/2013 01:05 EST | Actualisé 13/03/2013 05:12 EDT

Tuerie d'Aurora: l'inculpation de James Holmes reportée à mars

AP
This courtroom sketch shows suspected theater shooter James Holmes during a motions hearing in district court in Centennial, Colo., on Thursday, Sept. 20, 2012. Holmes has been charged in the shooting at the Aurora theater on July 20 that killed twelve people and injured more than 50. (AP Photo/Bill Robles, Pool) TV OUT

L'inculpation formelle de l'auteur présumé de la fusillade d'Aurora (Colorado, ouest) a été reportée au mois de mars à la demande des avocats de la défense, provoquant la colère des familles des victimes, a-t-on appris vendredi auprès du tribunal.

Le juge William Sylvester, qui avait annoncé jeudi que James Holmes, 25 ans, était apte à être jugé, a accepté de reporter au 12 mars la date de son inculpation formelle, initialement prévue vendredi.

Le jeune homme est accusé d'avoir fait irruption en juillet dernier dans un multiplexe d'Aurora, dans la banlieue de Denver et d'avoir ouvert le feu sur le public d'une séance de minuit de "Batman - The Dark Knight Rises", faisant 12 morts et 70 blessés.

La décision a provoqué la colère des familles des victimes présentes au tribunal. Plusieurs personnes ont quitté la salle en signe de mécontentement et quelques minutes plus tard, Steve Hernandez, le père d'une femme décédée dans la fusillade, a crié à l'accusé: "Va pourrir en enfer, Holmes !".

Il a immédiatement été expulsé du tribunal. Il a pu y revenir un peu plus tard et s'est excusé auprès du juge.

"Je suis vraiment désolé de la perte" de votre fille, lui a dit le juge Sylvester. "Je ne peux imaginer les émotions que vous ressentez. Ceci dit, pensez-vous pouvoir observer les règles de conduite?".

"Je ne voulais pas vous manquer de respect, votre honneur. Je vous promets que je ne m'emporterai plus", a répondu M. Hernandez.

Jeudi, après trois jours d'audiences préliminaires, le juge avait estimé qu'il y avait "des raisons valables de croire que l'accusé a commis les crimes qui lui sont reprochés" et qu'il a "l'état mental requis" pour être jugé.

James Holmes sera poursuivi pour 166 chefs d'accusation, parmi lesquels douze meurtres avec préméditation --pour chacune des personnes décédée sous ses balles-- et des dizaines de tentatives de meurtre avec préméditation pour tous les blessés. Il sera également poursuivi pour détention d'explosifs et d'engins inflammables.

Le massacre d'Aurora avait ravivé débat sur la réglementation du port d'armes aux Etats-Unis --un débat qui a encore redoublé après une fusillade le 14 décembre dans une école élémentaire de Newtown (Connecticut, nord-est), où 20 enfants avaient trouvé la mort.

str-rr/mdm

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La première comparution de James Holmes, accusé de la tuerie d'Aurora Voyez les images
Galerie photo Après la fusillade, le recueillement Voyez les images