NOUVELLES
11/01/2013 07:54 EST | Actualisé 13/03/2013 05:12 EDT

NBA - Les Lakers sans défense et en danger

Les Los Angeles Lakers, franchise la plus titrée et la plus glamour de la NBA depuis les années 80, risquent de manquer les play-offs -ce qui ne leur est arrivé qu'à deux reprises depuis 1976- s'ils continuent à défendre aussi mal.

Avant d'accueillir Oklahoma City vendredi soir, les Lakers pointaient à la 11e place de la Conférence Ouest sur 15, avec 15 victoires en 35 matches.

Il va leur falloir opérer un sacré revirement de situation pour décrocher l'un des 8 billets pour la phase finale.

"Cinq défaites d'affilée, ça suffit à comprendre où on en est en ce moment", a confié Kobe Bryant, commentant une série de défaites comme la franchise n'en avait pas connue depuis mars 2007.

Les dirigeants californiens pensaient avoir bien fait en réagissant très (trop?) promptement au mauvais début de saison avec le limogeage de l'entraîneur Mike Brown après seulement cinq matches dont quatre défaites.

Pour une franchise qui avait cassé sa tirelire pour ajouter le meneur Steve Nash (10.000 passes décisives au compteur) et le pivot Dwight Howard (13 rebonds de moyenne en carrière) à une équipe tenue par Kobe Bryant (30.000 points en carrière) avec l'aide de Pau Gasol, la réussite ne pouvait attendre.

Après avoir snobé Phil Jackson, les dirigeants de la célèbre franchise or et pourpre ont donc mis sur le banc Mike D'Antoni, un apôtre de l'attaque qu'ils jugeaient capable de rescusciter l'époque du +Showtime+ de Magic Johnson et Cie.

Las ! Depuis que D'Antoni a pris les commandes, les Lakers ont perdu 15 de leurs 25 matches en lâchant 104,4 points par match en moyenne.

Finalement celui qui s'en est le mieux tiré est l'entraîneur qui a fait l'intérim entre Brown et d'Antoni, Bernie Bickerstaff (4 victoires, 1 défaite).

C'est en fait en défense que le bât blesse: les Lakers ont concédé plus de 100 points 17 fois sur 25 depuis que D'Antoni est aux commandes et ils affichent la 26e défense de NBA (sur 30).

Ils ont encaissé plus de 111 points en moyenne sur leurs cinq derniers matches avant de recevoir Oklahoma vendredi.

A leur décharge, les Lakers n'ont jamais pu compter sur toutes leurs stars en bonne santé. Nash a manqué 24 matches, Gasol 10 et Howard 2 mais ce dernier a aussi manqué presque tous les matches de préparation d'avant-saison. Gasol (commotion cérébrale) et Howard (épaule) sont indisponibles en ce moment, comme certains remplaçants clés (le meneur Steve Blake, le pivot Jordan Hill).

"Nous sommes des vieux", constate Kobe Bryant, 34 ans. "C'est un problème mental, assure Steve Nash, 38 ans. Quand nos +big guys+ (Howard, Gasol) vont revenir, nous n'aurons plus d'excuses. Nous allons devoir rebâtir une défense."

Il paraît loin le mois d'octobre quand le Canadien posait avec Howard en Une du célèbre magazine Sports Illustrated sous le titre: "Voilà qui va être sympa".

Et pour ajouter au désarroi des fans, le +show+ ce sont les voisins des Clippers, autrefois risée de la NBA mais aujourd'hui leaders, qui le servent avec leurs contre-attaques rapides et leurs exercices de voltiges aériennes.

"Le meilleur spectacle en ville, c'est nous", fanfaronne Lamar Odom, un ancien Laker qui joue maintenant pour les +Clips+, comme Ronny Turiaf.

bpe/ep/eb