NOUVELLES
11/01/2013 06:55 EST | Actualisé 13/03/2013 05:12 EDT

L'opposition veut obtenir le siège de la Syrie à la Ligue arabe et à l'ONU

La Coalition de l'opposition syrienne, reconnue par plusieurs pays occidentaux et arabes, a réclamé vendredi le siège de la Syrie à la Ligue arabe et aux Nations unies, et a demandé que lui soient transférés les avoirs du régime qui ont été gelés.

"La Coalition de la révolution syrienne et des forces d'opposition appelle la communauté internationale à aller de l'avant dans la suppression de toute légitimité au régime d'Assad en attribuant les sièges de la Syrie à l'ONU et à Ligue arabe au gouvernement provisoire et en lui transférant les sommes qui correspondent aux avoirs gelés du régime", indiqué un communiqué.

La Coalition affirme que ses efforts actuels visent à la mise sur pied "d'un gouvernement transitoire après avoir déjà unifié le commandement militaire. Dans cette perspective, la Coalition travaille actuellement avec des commissions composées de technocrates qui serviront de noyaux pour les nouveaux ministères", précise le communiqué.

La majorité des composantes de l'opposition ont signé le 11 novembre à Doha un accord créant une "Coalition" visant à lutter de façon unifiée contre le régime de Bachar al-Assad.

Le siège de la Syrie à l'ONU est toujours occupé par un ambassadeur représentant le gouvernement syrien. Quant à celui de la Ligue arabe, il est actuellement vacant, l'organisation ayant suspendu Damas.

La révolte populaire contre le régime de Bachar al-Assad, déclenchée en mars 2011, s'est militarisée au fil des mois sous le coup de la répression du régime. Plus de 60.000 personnes ont été tuées, selon l'ONU.

sk/vl