NOUVELLES
11/01/2013 09:07 EST | Actualisé 13/03/2013 05:12 EDT

L'industrie du phoque subit un nouveau revers

L'industrie canadienne du phoque, qui espère prendre de la vigueur sur les marchés asiatiques, voit Taiwan fermer la porte à ses produits.

Au cours des dernières années, les chasseurs de phoques canadiens ont perdu plusieurs marchés dans le monde, notamment en Europe, en Russie et aux États-Unis.

Taiwan vient d'interdire l'importation des produits de tous les mammifères marins, y compris du phoque, à la suite d'une campagne menée par la Humane Society International, un organisme qui défend les animaux.

Les chasseurs sont déçus, explique Frank Pinhorn, de l'Association canadienne des chasseurs de phoques. Il dit espérer qu'un jour le bon sens l'emportera dans le débat sur cette chasse.

La Chine, le plus grand marché asiatique, reste ouverte aux produits du phoque, mais elle n'a pris aucun engagement ferme de garder cette prise de position.