NOUVELLES
11/01/2013 05:34 EST | Actualisé 13/03/2013 05:12 EDT

Le vice-président du Venezuela retourne à Cuba pour visiter Chavez et sa famille

CARACAS, Venezuela - Le vice-président du Venezuela devait prendre la direction de Cuba vendredi pour rendre visite à Hugo Chavez, toujours malade, et à sa famille, tandis que les leaders de l'Argentine et du Pérou se sont envolés vers La Havane dans l'espoir de s'enquérir de l'état de santé du président.

Les autorités gouvernementales du Venezuela ont indiqué que le politicien âgé de 58 ans combattait une sévère infection respiratoire, un mois après s'être soumis à une opération pour combattre un cancer dans la capitale cubaine.

Lors d'une apparition à la télévision, à Caracas, le vice-président Nicolas Maduro a confirmé qu'il se rendait à La Havane «pour continuer le travail qui consiste à visiter la famille, rencontrer l'équipe médicale et voir le président-commandant».

M. Chavez n'a pas parlé et n'a pas été vu en public depuis son opération, effectuée le 11 décembre, sa quatrième pour traiter un cancer pelvien, dont la nature n'a pas été précisée, depuis juin 2011.

Le gouvernement a révélé cette semaine que M. Chavez recevait des traitements pour soigner une déficience respiratoire. Des experts médicaux croient qu'il pourrait être branché à un respirateur artificiel.

Il s'agit du deuxième périple de M. Maduro à Cuba depuis que M. Chavez a été opéré. Le vice-président a confié qu'il compte rencontrer la présidente de l'Argentine, Cristina Fernandez, et qu'il espérait dialoguer avec le président du Pérou, Ollanta Humala, qui est arrivé dans la capitale cubaine vendredi.

Mme Fernandez, dont l'avion s'est posé vendredi matin, effectuera une visite «privée» et avait l'intention de rencontrer M. Chavez, avait précisé son ministre des Affaires étrangères jeudi.

Mme Fernandez a déclaré à l'Associated Press qu'elle comptait prendre le repas avec le président cubain Raul Castro et son frère Fidel.

«Et ensuite, je vais certainement rencontrer la famille de mon compagnon et cher ami Hugo Chavez», a ajouté Mme Fernandez.

De son côté, M. Humala n'a pas confirmé s'il planifiait une rencontre avec M. Chavez.

«C'est certain que je vais demander, et voir, quelle est la situation entourant le président Chavez», a déclaré M. Humala aux journalistes, tout en souhaitant un prompt rétablissement au président vénézuélien.

Rafael Correa et Evo Morales, chefs d'État de l'Équateur et de la Bolivie, respectivement, ont également visité M. Chavez dernièrement.