NOUVELLES
11/01/2013 05:36 EST | Actualisé 13/03/2013 05:12 EDT

Le médecin des Flames renvoie la balle aux services de santé albertains

CALGARY - Le médecin des Flames de Calgary a affirmé vendredi que ce sont les services de santé de l'Alberta qui avaient offert aux joueurs de l'équipe et aux membres de leur famille de recevoir le vaccin contre la grippe H1N1 loin des files d'attente, en 2009.

Témoignant devant la Commission Vertes sur le favoritisme pour accéder aux soins de santé, Jim Thorne a précisé que les joueurs étaient prêts à patienter pour recevoir leur vaccin mais que lui-même était pour sa part inquiet pour leur santé et leur vie privée. Il a ajouté avoir alors fait part de ses inquiétudes à une infirmière du secteur public qu'il connaît.

La vaccination des joueurs des Flames est l'un des présumés cas de favoritisme en matière d'accès aux soins de santé étudiés par la commission Vertes.

Le Dr. Thorne a dit être certain que les joueurs n'auraient jamais accepté d'éviter les files s'ils avaient su qu'une pénurie de vaccins allait se produire, une situation qui a mené à l'interruption de la vaccination pour la population le jour même où les joueurs des Flames ont été vaccinés.

Le médecin a soutenu également que les membres des familles des joueurs ont été autorisés à éviter les files parce que des employés de la clinique de santé avaient indiqué que la durée de vie des vaccins était très courte et que ceux-ci devaient être utilisés rapidement.