NOUVELLES
11/01/2013 05:20 EST | Actualisé 13/03/2013 05:12 EDT

Le grand aéroport militaire du nord de la Syrie aux mains des rebelles (ONG)

Le plus grand aéroport militaire du nord de la Syrie est tombé vendredi matin aux mains des rebelles à l'issue de plusieurs jours de combats violents, a affirmé une ONG syrienne.

"Les combats dans l'aéroport militaire de Taftanaz ont cessé vers 11H00 (09H00) et cette base est totalement aux mains des insurgés. Il y a beaucoup de morts parmi les forces du régime. Une grande partie des soldats et des officiers ont fui à l'aube", a déclaré à l'AFP le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

"Il s'agit de la prise de la plus importante base aérienne depuis de début de la révolte il y a 22 mois. Elle a été conquise par le Front al-Nosra, Ahrar al-Cham et Taliaa al-Islamiya", trois groupes radicaux islamistes, a-t-il précisé.

Selon lui, "le régime a réussi à déplacer vers la ville d'Idleb (à 20 km au sud-ouest de Taftanaz) un grand nombre de véhicules militaires mais une partie est tombée aux mains des rebelles".

L'aéroport militaire de Taftanaz peut accueillir en temps normal 60 hélicoptères mais le régime les a tous retirés à l'exception d'une vingtaine qui ne sont plus en état de marche, selon l'OSDH, une ONG qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins en Syrie,

Assiégé depuis de nombreuses semaines, c'est à partir de cet aéroport que décollaient les avions de l'armée pour mener des raids sur les bastions rebelles dans la province d'Idleb.

rd/sk/tp