POLITIQUE
11/01/2013 11:08 EST | Actualisé 11/01/2013 12:22 EST

La Ville de Montréal crée une escouade pour défendre son intégrité

CP

Le maire de Montréal Michael Applebaum remet les clés de la Ville à une nouvelle escouade d'enquête spéciale pour assurer son intégrité. Autonome et indépendante, l'Escouade de protection de l'intégrité municipale (EPIM) aura carte blanche pour enquêter sur tous les aspects de l'administration de la Ville.

Le maire Applebaum et le chef du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Marc Parent, ont annoncé la mise en place de cette escouade policière qui emploiera une vingtaine de personnes, dont une majorité d'enquêteurs. Des employés civils avec des expertises particulières feront également partie de l'équipe.

« Cette nouvelle escouade EPIM sera autonome, indépendante et aura carte blanche », prévient le maire Applebaum à l'intention de ceux qui seraient tentés d'abuser de l'argent des contribuables. « Personne n'est intouchable! »

Cette escouade s'ajoute aux autres mesures mises en place par la Ville et par le gouvernement du Québec comme le comité-conseil sur l'octroi des contrats municipaux, l'Unité permanente anticorruption (UPAC) et la Loi 1. « L'escouade EPIM sera une police d'assurance supplémentaire pour éviter la corruption et la collusion dans l'octroi des contrats municipaux », a poursuivi M. Applebaum.

Le chef du SPVM a précisé que la nouvelle escouade collaborera avec les autres instances déjà en place comme le Vérificateur général, l'UPAC, la Sûreté du Québec et l'Autorité des marchés financiers (AMF). « Il faut arriver, en partenariat avec l'ensemble des instances existantes […] de pouvoir exploiter au maximum nos expertises, nos limites juridiques et de faire en sorte de travailler dans un objectif commun, c'est-à-dire de combattre la corruption et de maintenir l'intégrité de nos instances municipales ou provinciales. »

«Escouade Epim: escouade de protection de l'intégrité municipale à qui j'ouvre les portes de la Ville de Montréal et qui pourra fouiller partout. Poser des questions à tous les employés de la Ville et à ceux qui font affaire avec elle.» — Michael Applebaum

M. Parent estime que l'expertise du SPVM en matière de crime organisé sera utile aux activités de la nouvelle escouade en raison de la présence de ce type de criminalité au sein de l'industrie de la construction.

Cette escouade sera entre autres responsable d'examiner les processus en place, donc les processus d'octroi de contrats, afin de pouvoir rendre plus performants tous les mécanismes déjà existants et surtout de pouvoir détecter tous les stratagèmes, toutes les failles.

Le chef Parent estime à trois millions de dollars l'investissement nécessaire à la mise sur pied de l'escouade EPIM au cours de la première année.

L'escouade devrait être en mesure d'amorcer ses travaux dans « quelques mois », estime M. Parent.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Construction: la (longue) marche vers une enquête Voyez les images