NOUVELLES
09/01/2013 10:13 EST | Actualisé 11/03/2013 05:12 EDT

Milos Raonic perd en trois sets contre Lleyton Hewitt à la Classique Kooyong

MELBOURNE, Australie - Une prestation de 20 as n'a pas suffi à Milos Raonic, mercredi, alors que le Canadien s'est incliné 6-3, 1-6, 7-6 (4) contre Lleyton Hewitt à son premier match de la Classique Kooyong.

Le tournoi qui compte huit concurrents est considéré comme une excellente occasion de se préparer en vue des Internationaux d'Australie, qui commencent lundi, et où l'Ontarien de 22 ans n'est jamais allé plus loin qu'au quatrième tour.

«La défaite a été amère, les conditions étaient difficiles, a commenté Raonic, qui dispute ce tournoi pour la deuxième fois. Mon niveau d'exécution n'a pas été assez bon. Le bris d'égalité a été une grande déception.

«J'avais le match en mains et je n'ai pas été capable d'en garder le contrôle. C'est dommage.»

Classé 15e, Raonic semblait en bonne position après avoir pris les devants 3-0 en troisième manche. Son niveau de jeu a toutefois baissé, pendant que Hewitt réussissait une série de coups gagnants. L'Australien de 31 ans a été étincelant pendant le bris d'égalité.

Raonic et Hewitt ont lutté pendant une heure et 45 minutes sous un soleil parfois aveuglant et malgré des bourrasques de vent. Ce sont là des caractéristiques typiques du stade de Kooyong, qui a accueilli les Internationaux d'Australie jusqu'en 1988.

Le Canadien a perdu le premier set en 37 minutes à la suite d'une double faute qu'il a commise et qui a permis à Hewitt de prendre une avance de 5-3. Raonic a ensuite repris du poil de la bête en deuxième manche, alors que le jeu de Hewitt a décliné.

Raonic a maintenant subi deux défaites devant Hewitt après avoir été éliminé des Internationaux d'Australie au troisième tour, il y a un an.

La défaite fait en sorte que Raonic continuera de jouer cette semaine, mais au sein du tableau de relégation.

«Il y a encore des matchs à jouer ici et ce sera une occasion de continuer à apprendre, a-t-il noté. C'est bon de pouvoir disputer d'autres matchs corsés à l'approche des Internationaux, qui restent le but principal.»