NOUVELLES
09/01/2013 02:30 EST | Actualisé 11/03/2013 05:12 EDT

Les Américains en moins bonne santé que les habitants des autres pays riches

Les Américains sont en moins bonne santé que les habitants des autres pays riches, mourrant en moyenne plus tôt et souffrant davantage de maladies, selon un rapport de l'Institut de médecine, partie de l'Académie des sciences, publié mercredi.

Ce désavantage en matière de santé existe pour toutes les tranches d'âge de la naissance à 75 ans.

Et même les Américains les plus aisés, avec un niveau de formation supérieure, des revenus élevés, un mode de vie sain et bénéficiant d'assurance médicale, paraissent être plus malades que leurs semblables dans les autres nations riches.

"Ces résultats de notre recherche nous ont choqués", avoue le Dr Steven Woolf, professeur de médecine à l'Université de Virginie, président du groupe d'experts qui a rédigé ce rapport.

"Les Américains meurent et souffrent dans des proportions qui ne se justifient pas puisque les populations des autres pays à hauts revenus vivent plus longtemps et jouissent d'une meilleure santé", ajoute-t-il.

Ce rapport est le premier à se pencher sur de multiples maladies, blessures et comportements à tous les âges de la vie aux Etats-Unis pour faire une comparaison avec 16 nations riches dont l'Australie, le Canada, le Japon et de nombreux pays d'Europe occidentale.

Dans ce groupe de pays, les Etats-Unis sont au dernier rang ou presque dans neuf mesures clé de santé publique.

Il s'agit de la mortalité infantile, de la faiblesse du poids à la naissance, des blessures, des homicides, de la grossesse des adolescentes, d'infections transmises sexuellement, de la prévalence de séropositifs avec le virus du Sida, des décès liés à la drogue, de l'obésité, du diabète, des maladies cardiovasculaires et pulmonaires chroniques ainsi que du taux de personnes handicapées.

Un grand nombre de problèmes affecte d'une façon disproportionnée les enfants et les adolescents, souligne le rapport.

Ainsi depuis plusieurs décennies, les Etats-Unis ont le taux de mortalité à la naissance le plus élevé de tous les pays riches ainsi que la plus grande proportion de naissances prématurées et de décès d'enfants avant l'âge de cinq ans.

js/rap