NOUVELLES
09/01/2013 09:38 EST | Actualisé 11/03/2013 05:12 EDT

Le pétrole en légère hausse à New York, avant les stocks américains

Les cours du pétrole évoluaient en légère hausse peu après l'ouverture de la séance à New York mercredi, les investisseurs faisant preuve de prudence avant la diffusion du rapport hebdomadaire sur les stocks aux Etats-Unis, premier consommateur d'or noir.

Vers 14H15 GMT, le baril de référence pour livraison en février avançait de 9 cents, s'établissant à 93,24 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le marché attend de savoir ce que va indiquer le rapport" du Département américain de l'Energie (DoE), qui doit être publié à 15H30 GMT, et qui est considéré comme un baromètre de la demande énergétique des Etats-Unis, a remarqué Robert Yawger, de Mizuho Securities USA.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'une hausse de 2,2 millions de barils des stocks américains de brut sur la semaine achevée le 4 janvier.

Ces derniers s'étaient effondrés de 11,1 millions de barils la semaine précédente, notamment en raison d'un "positionnement de fin d'année visant à minimiser une exposition trop importante à une taxe" sur les réserves, selon l'analyste indépendant Stephen Schork.

"Le marché se prépare à une reprise des importations et par conséquent des stocks", a noté de son côté Matt Smith, de Schneider Electric.

De leur côté, les réserves d'essence sont attendues en progression de 2,1 millions de barils et celles de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage), très surveillées durant la période hivernale, en hausse de 1,4 million de barils.

La fédération professionnelle API, qui publie ses propres estimations, a jugé mardi soir que les stocks de distillés avaient gonflé de 5,9 millions de barils la semaine dernière et ceux d'essence de 7,9 millions de barils, des hausses massives qui renforçaient les craintes des investisseurs.

Les cours du pétrole s'inscrivaient aussi dans le sillage des indices boursiers de la place new yorkaise, qui apparaissaient en hausse dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance, a remarqué M. Yawger.

jum/sl/bdx