NOUVELLES
09/01/2013 07:03 EST | Actualisé 11/03/2013 05:12 EDT

Le nombre de consultations pour la grippe explose

La situation demeure toujours difficile dans les urgences de Québec en raison des nombreux cas de grippe. Les pharmaciens observent également une hausse des consultations depuis le début de l'année.

Le pharmacien Denis Boissinot constate que les demandes d'information liées à la grippe ont doublé ces jours-ci. « Des gens se présentent aussi à la pharmacie pour avoir des conseils. Ils veulent entre autres savoir s'ils doivent aller à l'urgence ou pas », dit-il.

Selon M. Boissinot, les gens qui souffrent de la grippe sont très affectés par le virus. « On dirait que c'est pire cette année, c'est-à-dire que les symptômes sont plus sévères. J'ai aussi remarqué que la durée semble plus longue que d'habitude. »

Vaccination populaire

Du côté des urgences, la situation est stable depuis quelques jours et les taux d'occupation demeurent toujours élevés. Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de la Vieille-Capitale avait aussi prévu plus de personnel à sa clinique de vaccination, mardi, en raison de la forte demande pour s'immuniser contre la grippe.

« On a ouvert nos portes plus tôt. Si on regarde les chiffres de l'an passé, on a vacciné 600 à 650 personnes et on s'attend à une augmentation. On a jouté du personnel en conséquence », explique Monique Bernier qui est chef des programmes de santé publique au CSSS de la Vieille-Capitale.

Une autre clinique de vaccination est prévue le 7 février au centre d'hébergement Sacré Coeur dans le quartier Saint-Sauveur.