NOUVELLES
09/01/2013 10:39 EST | Actualisé 11/03/2013 05:12 EDT

Le métro de Londres souffle ses 150 chandelles

LONDRES - Le plus ancien métro du monde a célébré mercredi son 150e anniversaire. Et il semble que le fameux «tube» de Londres n'a pas changé malgré les années: il est toujours aussi congestionné et cause encore un stress chez les passagers.

Au lendemain de l'ouverture de la première ligne de métro, le 10 janvier 1863, le journal The Guardian écrivait que la perspective de voir apparaître des rames de métro bondées «semblait avoir un effet très déprimant» sur les usagers massés sur le quai.

Cette ligne était la première de ce qui allait devenir un vaste réseau de transport qui a façonné la capitale britannique et ses banlieues. À l'époque, jusqu'à 40 000 passagers prenaient place dans les 120 trains — et en cas de débordement, des locomotives à vapeur et des voitures prenaient le relais.

Et si, de nos jours, les Londoniens prennent toujours un malin plaisir à critiquer l'efficacité parfois discutable du «tube» et de ses liaisons ferroviaires, force est d'admettre que ce système de transport demeure la meilleure façon d'assurer le déplacement d'une quantité aussi impressionnante de personnes. Ils sont aujourd'hui quelque 3,5 millions à s'y masser quotidiennement.