NOUVELLES
09/01/2013 01:02 EST | Actualisé 11/03/2013 05:12 EDT

L'ASC signe un contrat de 706 millions $ pour la mission Constellation Radarsat

MONTRÉAL - Même si le coût final de la mission Constellation Radarsat est passé de 600 millions $ à plus d'un milliard $, le projet multi-satellite a été qualifié de victoire par toutes les parties impliquées.

Ces propos ont été tenus mercredi, lors d'une conférence de presse au cours de laquelle l'Agence spatiale canadienne a annoncé la conclusion d'une entente d'une valeur de 706 millions $ avec MacDonald, Dettwiler et Associés (TSX:MDA) pour mener à bien sa mission Constellation Radarsat.

L'entreprise sera responsable de l'achèvement des travaux de construction, du lancement des trois satellites prévu pour 2018 et de la première année d'exploitation de la constellation.

Le nouveau programme s'inspirera des technologies développées par MacDonald, Dettwiler et Associés (MDA) pour les missions Radarsat-1 et Radarsat-2.

Le ministre canadien de l'Industrie, Christian Paradis, était accompagné du président de l'Agence spatiale canadienne, Steve MacLean, et du président de MDA Information Systems, Mag Iskander, afin de lancer la dernière étape de la mission à l'usine de satellites de la compagnie à Sainte-Anne-de-Bellevue.

M. Paradis a admis qu'il avait demandé une vérification alors que les coûts augmentaient. Il semblait toutefois satisfait du résultat final.

«Nous avons un contrat à prix fixe pour une technologie qui sera la meilleure selon nos besoins et nous pouvons maintenant aller de l'avant avec une solution qui sera la plus efficace au niveau financier pour les contribuables», a-t-il dit.

Le projet avait été retardé alors que les négociations sur les étapes finales de la construction se sont poursuivies jusqu'au dernier moment.

M. Iskander a mentionné que la mission permettait à la compagnie «d'avoir des fondations solides pour l'avenir».

«Cela signifie des emplois pour environ 200 employés hautement spécialisés au cours des six ou sept prochaines années.»

M. Paradis a noté que 216 millions $ avaient déjà été dépensés sur les études de concept. Le développement de la mission Constellation Radarsat a débuté en 2005.

La porte-parole du NPD en matière d'Industrie, Hélène LeBlanc, a confié qu'elle était toujours inquiète des débordements financiers du projet.

«En 2010, on estimait les coûts du projet à 495 millions $ et les nouveaux chiffres sont 30 pour cent plus élevés», a-t-elle mentionné dans un courriel.

Cependant, Mme LeBlanc a ajouté qu'elle était heureuse de voir le projet enfin progresser.

L'agence spatiale a signalé que les satellites seraient employés pour la surveillance maritime, la gestion des catastrophes et le suivi des changements climatiques.

MDA a développé des technologies spatiales et satellitaires pour de nombreuses missions, incluant le bras spatial canadien de la Station spatiale internationale.