NOUVELLES
09/01/2013 08:20 EST | Actualisé 11/03/2013 05:12 EDT

L'armée soudanaise annonce avoir tué 30 rebelles au Darfour du Nord

KHARTOUM, Soudan - L'armée soudanaise a affirmé mercredi que ses soldats avaient tué au moins 30 rebelles lors d'affrontements au Darfour du Nord.

Selon le porte-parole de l'armée soudanaise, le colonel Sawarme Khalid, les rebelles tués appartenaient au Mouvement justice et égalité. Il a ajouté que l'armée avait repoussé une attaque lancée dans le secteur de Jebel Marra, au Darfour du Nord.

Le Darfour est plongé dans la tourmente depuis 2003, quand des tribus noires de la région se sont rebellées contre le gouvernement soudanais à prédominance arabe, l'accusant de discrimination. Des groupes humanitaires affirment que le gouvernement a répliqué en lançant des milices arabes contre les populations civiles, ce que le régime de Khartoum nie.

L'ONU estime que le conflit a fait quelque 300 000 morts et 2,7 millions de déplacés.

Le président soudanais, Omar el-Béchir, est accusé de crimes de guerre par la Cour pénale internationale pour son rôle dans les violences au Darfour.